JO 2022 : Qui de Pékin ou Almaty sera élue Ville Hôte ? (Sondage)

Vendredi 31 juillet, la 128e Session du Comité International Olympique (CIO) désignera la Ville Hôte des Jeux d’hiver de 2022. Si plusieurs prétendantes avaient manifesté un intérêt au lancement du processus de sélection, elle ne sont finalement que deux à se présenter devant les membres électeurs : Pékin (Chine) et Almaty (Kazakhstan).

D’ici la fin de semaine et l’annonce du résultat, vous avez la possibilité de consulter et de commenter une présentation détaillée et illustrée des deux projets techniques (ici pour Pékin et là pour Almaty).

Vous pouvez également répondre au sondage mis en ligne par « Sport & Société ». Les votes seront clos dans la nuit de jeudi à vendredi et les résultats seront publiés dans la journée de vendredi sur le site.

4 pensées

  1. Très bonne idée ce sondage. Mais il aurait été intéressant de mettre un autre sondage en parallèle avec la question : quelle ville souhaiteriez vous voir élu.

    J'aime

  2. J’ai voté Beijing. Bien qu’Almaty présente un dossier très intéressant, le CIO s’assure 7 ans de tranquillité avec la Chine. Les déboires de Rio et de Tokyo devraient inciter les votants à choisir la voix de la certitude.

    Par contre, si le CIO était logique avec lui-même et avec son fameux agenda 2020, il choisirait Almaty, dont le dossier est infiniment plus compact et moins dispendieux.

    Alors, la voix de la raison (et du gigantisme) avec Beijing ou un choix audacieux comme ceux de Mexico, Séoul ou Sotchi, avec Almaty?

    J-5 pour la réponse…

    J'aime

    1. Exact. La Chine présente une stabilité politique comme le Kazakhstan, mais la différence réside dans les ressources financières des deux pays. Et sur ce point, le Kazakhstan se repose principalement sur ses ressources naturelles… donc épuisables mais plus encore, des ressources dont la côte financière pourrait changer dans les années à venir.

      J'aime

      1. Pourtant, la Chine subit actuellement une crise avec la chute des valeurs boursières de Shanghaï et de schenzen. Et la situation pourrait toucher la crédibilité du pays sur le plan financier, ce qui pourrait faire douter les investisseurs. De fait, si les investisseurs privés rechignent à participer au financement des jeux la note va être plus importante que prévu.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.