Extension de Roland Garros : Délivrance des permis de construire « dans les 48 heures »

En marge des finales des Internationaux de France de tennis, le Directeur du tournoi, Gilbert Ysern, a évoqué l’arbitrage décisif du Premier Ministre, Manuel Valls, et a également fait un point sur les travaux à venir ainsi que sur le projet alternatif porté par les associations d’opposants.

Depuis près de cinq ans, la Fédération Française de Tennis (FFT) attendait les autorisations nécessaires à la modernisation du site de Roland Garros. Aujourd’hui, la FFT s’apprête donc à recevoir ces fameuses autorisations et devrait engager les premiers travaux avant la fin de l’année. Pour Gilbert Ysern, la livraison finale du nouveau Roland Garros est fixée à 2019.

« On a appris, il y a quelques jours, que le Premier Ministre avait fait l’arbitrage final, et donc la signature de nos permis de construire est absolument imminente, parce qu’on devrait les avoir, vraisemblablement lundi ou mardi, en début de semaine.

Cela fait du bien de savoir que l’on va pouvoir prochainement commencer les travaux.

L’alternative au projet qui consiste à couvrir une partie de l’autoroute A13 ne tient pas la route d’un point de vue fonctionnel, ça coûte très très cher, sur le plan administratif et juridique ce serait aussi difficile à envisager, ça prendrait énormément de temps.

Bref, c’est une forme de leurre qui a été entretenu par les détracteurs de notre projet.

On a encore fait faire, récemment, une dernière étude par un Cabinet spécialisé, qui a conclu comme les fois précédentes et notamment comme l’enquête publique, que l’alternative en question n’en est pas une et que notre projet est bien LE projet d’avenir de Roland Garros.

Je pense qu’il y a une opposition de principe du fait que l’on va installer un Court de tennis dans un jardin public, mais la manière dont nous allons le faire est tout à fait rassurante et nous sommes convaincus depuis le premier jour – et c’est justement la force de notre projet – que l’on va embellir l’espace public et le Jardin des Serres d’Auteuil, puisque l’on va y installer un Court de tennis entouré de grandes et belles serres. Cela veut dire que dans le Jardin, nous ne verrons même pas un Court de tennis, mais de très très belles serres, dans lesquelles la Ville de Paris va pouvoir redéployer son patrimoine botanique.

L’autre point important du projet, c’est l’aménagement d’un toit sur le Court Central Philippe Chatrier.

Un toit qui sera bien sûr rétractable pour que l’on puisse jouer en condition extérieure, comme sur les autres Courts, sauf lorsque l’on aura besoin de se protéger de la pluie. C’est bien sûr essentiel pour la pérennité du tournoi. On va également pouvoir organiser des sessions en soirées, je pense que cela sera très intéressant, notamment pour le public. Au-delà du toit, le Court Philippe Chatrier va être presque entièrement reconstruit, en donnant aux spectateurs qui seront assis en tribunes, un bien plus grand confort, avec des sièges plus larges et plus profonds qui seront plus au goût du jour en matière de normes de confort ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.