Jeux Équestres Mondiaux 2014 : Bilan positif et importantes retombées économiques pour la Normandie

Organisés sur le territoire Normand fin août – début septembre, les Jeux Équestres Mondiaux 2014 ont été une réussite, sur le plan sportif, organisationnel, mais aussi économique.

Lors d’une conférence de presse, les organisateurs de l’événement ont ainsi dressé le bilan définitif de cette manifestation d’envergure. Si le budget a été respecté avec un investissement de l’ordre de 78 millions d’euros, ce dernier a surtout permis de dégager un excédent qui sera compris – après impôts – entre 1 et 1,5 million d’euros.

Du côté des retombées économiques, la ville de Caen et la Normandie ont largement bénéficié de la réussite de l’événement au niveau de la billetterie (plus de 574 000 spectateurs) et au niveau médiatique (plus de 2 millions de téléspectateurs en France et plus de 500 millions à travers le monde).

Normandie 2014

Ainsi, la Normandie a bénéficié de retombées – directes et indirectes – estimées à 102 millions d’euros, dont 55 millions rien que pour l’agglomération de Caen. L’apport des spectateurs a été considérable dans ces retombées, puisque les dépenses générées directement par le public ont été d’environ 60 millions d’euros.

Mais le territoire régional n’a pas été le seul bénéficiaire de l’exposition d’un tel événement. En effet, les retombées en France ont également été importantes : plus de 368 millions d’euros.

Pour Laurent Beauvais, Président du Comité d’Organisation Normandie 2014 et Président de la Région Basse-Normandie, la Normandie a « relevé le challenge d’organiser pour la première fois les Jeux Equestres Mondiaux en France, sur des sites emblématiques.

Elle a pris le risque d’innover avec un projet de territoire et en ressort confortée. Le public, pour près de moitié néophyte, a ouvert les portes des sports équestres, vibré lors des épreuves, soutenu avec chaleur les participants.

Notre objectif a été rempli : faire de ces Jeux une édition partagée, accessible, populaire et de montrer le meilleur de la Normandie ».

Ingmar DeVos, Président de la Fédération Équestre Internationale (FEI) a lui aussi souligné le succès organisationnel et économique des JEM 2014.

« Nous avons vécu de grands moments d’excellence sportive.

Cet événement d’envergure a attiré un nombre record d’athlètes, de nations et de spectateurs, autant dans les stades que devant les écrans de télévision, les téléphones et les tablettes […].

Au moment où nos yeux se tournent vers le Canada et la prochaine édition des Jeux Équestres Mondiaux, le moment est venu de dire au revoir et surtout, merci la Normandie et merci la France ».

Normandie 2014 - public

Ces différentes données sont à mettre en parallèle avec les difficultés rencontrées par l’édition 2010 organisée à Lexington (Kentucky / États-Unis). A l’inverse des JEM 2014, l’événement avait alors été déficitaire.

Il faut dire que le budget d’organisation avait été bien supérieur à l’investissement Normand. Plus de 107 millions de dollars (95,5 millions d’euros) avaient ainsi été apportés par les autorités, sans compter un complément de 151 millions de dollars (134,8 millions d’euros) relatifs à des projets d’aménagements programmés en amont de la manifestation mais achevés pour les Jeux.

Une étude réalisée à l’issue de la manifestation équestre avait en outre mentionnée des retombées économiques directes et indirectes de l’ordre de 202 millions de dollars (180,36 millions d’euros) et moins de 420 000 spectateurs.

Illustrations : Crédits – PSV Photo / Normandie 2014
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.