Coupe du Monde de rugby 2023 : La France sur la ligne de départ ?

L’information n’a pour l’heure pas été officialisée mais pourrait l’être dans les prochains jours. Selon « Midi Olympique », la Fédération Française de Rugby (FFR) aurait décidé de se porter candidate pour l’organisation de la Coupe du Monde 2023.

Hôte de la compétition planétaire en 2007, la France serait donc partante pour rééditer la performance après le Royaume-Uni en 2015 et le Japon qui accueillera l’événement en 2019.

Grand Stade de Rugby - Ris Orangis

La décision aurait en tous cas été formulée par Pierre Camou, Président de la FFR et surtout artisan du projet de construction du Grand Stade d’Évry-Ris-Orangis. Car l’idée de candidature reposerait sur ce projet qui doit aboutir avant 2020 et permettre à l’Île-de-France de disposer d’une deuxième enceinte de plus de 80 000 places.

Critiqué par les défenseurs du Stade de France qui craignent pour la pérennité de ce dernier, le projet de Grand Stade – bien que défendu par le Premier Ministre Manuel Valls – peine encore à convaincre l’ensemble des acteurs économiques, politiques et sportifs du territoire.

Un modèle économique performant doit en effet être élaboré et argumenté pour garantir la pleine viabilité de la future enceinte, enceinte sportive qui n’a pour l’heure pas été intégrée par les promoteurs de la candidature olympique de Paris 2024.

Trophée Webb Ellis

Si la France décide de s’engager pour accueillir à nouveau le Trophée Webb Ellis – elle devra officialiser sa démarche entre le 15 mai et le 15 juin – elle entrerait dans une course multi-facettes sans précédent. En effet, outre la Coupe du Monde de rugby 2023, la France est candidate à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024 et de l’Exposition Universelle de 2025.

Trois événements d’envergure mondiale en trois ans.

Un défi logistique et économique majeur et une configuration quasi-inédite dans l’Histoire récente sportive et culturelle pour un même pays.

Au-delà de ces trois manifestations mondiales, il ne faut pas non plus négliger les autres compétitions que la France accueillera dans les prochaines années : Championnats du Monde d’aviron 2015, Euro de basketball 2015, Euro de football 2016, Championnats du Monde de handball 2017, Mondiaux de canoë-kayak 2017, Championnats du Monde de hockey-sur-glace masculin 2017, Championnats du Monde de lutte 2017, Ryder Cup de golf 2018, Euro de handball féminin 2018, Coupe du Monde de football féminin 2019

Pour le Mondial de rugby 2023, la France pourrait se retrouver en concurrence avec l’Afrique du Sud mais aussi l’Irlande. La Fédération Internationale (World Rugby) désignera le pays organisateur en mai 2017.

Illustrations : Crédits – FFR / World Rugby

3 pensées

  1. Sans oublier les Championnats du Monde d’aviron 2015 et les Gay Games 2018.

    Et dans un autre registre, la conférence sur le climat à la fin de 2015.

    La France est également candidate ou a annoncé son intention de l’être pour les Championnats du Monde de judo 2019, les Championnats d’Europe d’athlétisme 2022, les Championnats du Monde de Handball M.et F. 2021 ou 2023, et la Coupe du Monde masculine de basketball 2023…

    J'aime

  2. J’espère très fortement que nous n’aurons ni les jeux olympiques ni l’exposition universelle : nous sommes suffisamment ruinés de chez ruinés comme ça :
    pus de 3000 milliards de dettes sans compter les 3000 autres milliards hors bilan ! ! !
    La mégalomanie de la petite personne Germain/Hidalgo … ras-le-bol …! ! !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.