JO 2024 : Anne Hidalgo, Maire de Paris : « J’ai envie qu’on y aille »

Il y a quelques mois encore, la Maire de Paris faisait état de certaines réticences quant à l’idée de porter une nouvelle candidature olympique après les échecs successifs de 1992, 2008 et surtout 2012.

A l’époque, son appui au projet de candidature à l’Exposition Universelle avait même fait vaciller l’ambition olympique tricolore et ce, jusqu’à l’intervention du Président de la République puis du Premier Ministre en faveur des Jeux.

Mais la période charnière qui s’est avérée être déterminante pour le Mouvement olympique français fut le début de l’année 2015. La fin de l’étude d’opportunité menée par le Comité Français du Sport International (CFSI) puis la présentation officielle de cette dernière ont ainsi permis de lever les derniers doutes quant au soutien de la Maire Anne Hidalgo.

Comme elle l’a d’ailleurs exprimé ces dernières heures sur les ondes de France Inter, « aujourd’hui, nous sommes en passe de pouvoir porter cette candidature.

Le travail mené par le Mouvement sportif a été un travail intelligent. Ils se sont posés les bonnes questions : Pourquoi avons nous perdu ? Qu’est-ce qu’il faut faire pour construire une candidature gagnante ? Combien cela coûte ? Quelle sera l’empreinte écologique des Jeux ?

La bonne question n’est pas de savoir si Paris sait organiser les Jeux, mais pourquoi elle veut organiser les Jeux ».

Anne Hidalgo - tribune

Ces différentes questions et problématiques étaient jusqu’à présent les verrous posés par Anne Hidalgo devant l’ambition de Bernard Lapasset et du Mouvement olympique français.

En levant ces doutes les uns après les autres, l’actuel Président de la Fédération Internationale de Rugby (World Rugby) a démontré sa capacité à convaincre et à faire adhérer la Maire de Paris à un projet majeur pour la capitale et pour sa périphérie.

Sur ce point d’ailleurs, Anne Hidalgo entend promouvoir l’intégration du département de la Seine-Saint-Denis au projet olympique.

La Maire de la capitale estime ainsi qu’il peut y avoir « un effort massif, à travers une grande compétition comme celle des Jeux, pour accompagner les transformations d’un territoire en impliquant la population. Ce territoire est aussi stratégique car il constitue une ouverture sur le Nord de l’Europe, le chemin jusqu’à Roissy ».

Cet appui indéniable à la candidature olympique de Paris est-il le signe d’un affaiblissement voire d’un abandon prochain de la candidature à l’Exposition Universelle de 2025 ?

Pas sûr, compte-tenu du fait qu’un tel projet est porté par le pays, à l’inverse de la candidature olympique qui est portée par une ville. Néanmoins, la position exprimée par Anne Hidalgo est à l’évidence un revers pour les partisans de l’Expo 2025.

Selon elle, « il faut revoir sans doute la gouvernance. L’Exposition Universelle, cela n’engage pas simplement une ville, mais c’est quelque chose qui doit engager pleinement l’ensemble du pays, avec tout un territoire, le Grand Paris, Paris.

Il ne faut pas simplement candidater avec nos propres exigences. Il faut tenir compte des exigences de ce qu’est une Exposition Universelle.

On peut innover, imaginer des choses nouvelles, mettre beaucoup de choses au niveau des nouvelles technologies, mais il faut – je crois – comme c’est en train d’être fait aujourd’hui sur les Jeux, penser une gouvernance efficace si on y va ».

Surtout, Anne Hidalgo entend profiter des prochaines semaines pour faire pencher la balance en faveur de la candidature aux JO.

Ainsi, les Maires des différents arrondissements se positionneront sur la question d’ici la fin du mois de mars, tandis que le Conseil de Paris s’exprimera lors d’un vote, mi-avril.

Avec détermination, la Maire de Paris souhaite de fait « rentrer dans cette consultation en disant que j’ai envie qu’on y aille. Je ne vais pas rentrer neutre ».

Illustration : Crédits – Anne Hidalgo
Advertisements

3 réflexions sur “JO 2024 : Anne Hidalgo, Maire de Paris : « J’ai envie qu’on y aille »

  1. Pingback: JO 2024 : « Tous les signaux sont au vert  pour une candidature de Paris | «Sport & Société

  2. Pingback: JO 2024 : Le Conseil de Paris écarte l’idée du référendum | Sport & Société

  3. Pingback: JO 2024 : Paris 2024 signe une Charte Sociale avec les cinq principales organisations syndicales | Sport & Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s