JO 2024 : « L’essentiel est de se mettre en ordre de bataille » pour Paris

Élu il y a un an à la présidence de la Fédération Internationale des Sociétés d’Aviron (FISA), Jean-Christophe Rolland a officiellement pris ses fonctions en juillet dernier.

En marge des Mondiaux d’Amsterdam (Pays-Bas), celui qui fut médaillé de bronze aux Jeux d’Atlanta 1996 puis Champion olympique aux JO de Sydney 2000 (deux de pointe sans barreur), s’est récemment exprimé sur l’opportunité d’une candidature olympique de la France pour l’organisation des Jeux d’été de 2024, dans les colonnes du quotidien « L’Équipe ».

Jean-Christophe Rolland - L'Equipe

Comme il l’a rappelé, « avant de dire ‘on y va !’, on a réuni tous ceux qui sont impliqués.

Cette pré-étude est enrichissante, on a eu des séances très fructueuses. On va remettre des propositions et présenter le rapport à la fin de l’année.

L’essentiel est de se mettre en ordre de bataille. Et voir comment faire pour gagner ou comment faire pour ne pas perdre.

Il y a des pré-requis pour dire si on y va : quel projet met-on derrière une candidature aux Jeux ? Quand on aura trouvé le bon projet, on se mettra tous derrière. Et ensuite, il faudra convaincre.

Aujourd’hui, on fait face à une certaine frilosité, les gens se disent que ça fait hyper cher, et il est dur d’expliquer qu’il y a le budget opérationnel, mais que derrière, il y a le financement de tout un ensemble d’infrastructures.

Si on fait les choses dans le bon ordre, ça peut booster un pays qui ne peut qu’en sortir gagnant ».

Illustration : Crédits – L’Équipe

Laisser un commentaire