Le Mouvement Olympique inaugure un Centre « Sport pour l’espoir » en Haïti

Ce mardi, en présence du Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-moon et du Président de la République d’Haïti, Michel Martelly, le Président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a inauguré un nouveau Centre des Sports à Port-au-Prince (Haïti).

Engagement du Mouvement Olympique après le tremblement de terre meurtrier de 2010, ce Centre « Sport pour l’espoir » comprend plusieurs équipements sportifs de grande qualité et proposera prochainement des programmes à but éducatif ainsi que des services de santé pour la population locale.

Comme l’a affirmé Thomas Bach, « le Centre ‘Sport pour l’espoir’ est ouvert à tous les Haïtiens, des plus jeunes aux plus âgées, qu’ils soient athlètes professionnels ou amateurs.

Il donne accès à un large éventail de sports grâce à la générosité et à la mobilisation de plusieurs de nos partenaires, et tout aussi important, il propose aussi un accès à des programmes culturels, éducatifs, de développement social et en lien avec les valeurs olympiques ».

CIO - Haïti

Concrètement, le complexe sportif – dont les coûts de construction se sont élevés à 18 millions de dollars (13,265 millions d’euros) – comprend deux halles intérieures dédiées à l’entraînement, une halle intérieure de 2 500 places ainsi que plusieurs terrains extérieurs.

Le nouveau Centre des Sports pourra de fait accueillir et organiser des rencontres autour de quatorze sports olympiques : football, rugby et athlétisme, mais aussi volleyball, basketball, handball, tennis, badminton, tennis de table, haltérophilie, judo, taekwondo, boxe et karaté.

Des salles de classe, des bureaux et des logements sont également en cours d’aménagement, de même qu’un centre médical dont la réalisation est assurée en coopération avec la Croix-Rouge.

Sur ce point, Thomas Bach estime que « l’ouverture aujourd’hui de ce Centre ‘Sport pour l’espoir’ ici en Haïti illustre parfaitement la réussite de notre coopération avec d’autres organisations pour contribuer à l’édification d’un monde meilleur ».

Illustration : Ban Ki-moon et Thomas Bach, lors de l’inauguration du Centre « Sport pour l’espoir » (Crédits – CIO)

Laisser un commentaire