JO 2022 : Situation toujours critique pour Oslo

Malgré les tentatives du Comité de Candidature d’Oslo pour rassurer les membres du Comité International Olympique (CIO), les sondages se suivent et se ressemblent avec la même constance.

Aucune région de Norvège – pas même la région de la capitale – n’est favorable à la candidature à l’organisation des Jeux d’hiver de 2022.

En effet, un nouveau sondage* démontre que 59,2% des habitants sont opposés au projet olympique tandis que 34,7% soutiennent l’initiative d’Oslo.

Dans la capitale, le niveau d’opposition atteint 55,8%. Il s’agit quasiment du résultat du référendum organisé en 2013. Mais à ce moment-là, il s’agissait d’une majorité d’opinions favorables.

* Sondage réalisé par l’institut Sentio Research pour le quotidien « Klassekampen » entre le 24 et le 28 mars auprès de 1 000 personnes.

 

5 pensées

  1. Je pense que c’est surtout une question de mauvais timing : entre les coups faramineux de Sotchi, les problèmes de la candidatures de Rio… Les candidatures actuelles souffrent d’une image dangereuse de l’organisation des JO. Le population n’a pas envie de soutenir un tel projet quand on voit ce qu’il s’en dit en ce moment dans la presse internationale…

    Mais ce n’est qu’une phase… Pour le moment l’image des JO subit de plein fouet les mauvaises pub’ des JO de 2014 et 2016, mais d’ici quelques années, ça va s’arranger, je pense que les JO de Pyeongchang 2018 et Tokyo 2020, qui seront sûrs et raisonnables, vont rassurer le grand public qui soutiendra plus les futures candidatures. Mais pour le moment, Oslo, et toutes les autres candidates pour 2022 et aussi 2024, vont devoir faire face à des mauvais résultats de sondages…

    J'aime

    1. This is the genuine Norwegian sentiment, and there is little evidence that it can be attributed to « bad timing ».

      Reason no. 1: Net cost of Winter Olympics is 22 billions NOK. For a country with a population of only 5 million people, this amounts to a staggering 5000 NOK (roughly 700-800 euros) per capita. And this is the estimate – the final price tag will probably be worse.

      Reason no. 2: IOC Culture. This was worsened during the Sochi Olympics, but after that, things have gotten even worse: For example, IOC elected a Russian politician (part of Putins entourage) to assess the 2022 olympic bids.

      Reason no. 3: Norwegian Confederation of Sports Culture. The leadership of this organization suffers from lack of public trust.

      And a host of other reasons: But neither of these can be said to be « bad timing ». It is the genuine Norwegian sentiment – and it also has to be borne in mind, that it is despite the Oslo 2022 organization spending a lot of money and effort on persuasing the Norwegians otherwise.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.