JO 2024 : Los Angeles accélère et devrait se déclarer en septembre

Le Comité Olympique des États-Unis (USOC) devrait sélectionner sa Ville Requérante, d’ici fin 2014, puis valider ce choix lors d’une réunion exceptionnelle de l’instance en mars 2015.

Parmi les villes américaines intéressées par l’organisation des Jeux Olympiques d’été de 2024, Los Angeles fait figure de favorite compte tenu de son statut d’ancienne Ville Olympique (1932 et 1984).

Los Angeles 1932

D’ici le mois de septembre, la « Cité des Anges » devrait franchir le pas et officiellement déposer sa candidature auprès du Comité Olympique Américain.

Pour Stefan Szymanski, professeur de management du sport à l’Université du Michigan, « le mot d’ordre est celui de l’héritage : que restera-t-il après la fin des Jeux ?

Los Angeles est dans une bonne position avec ses installations. La ville possède plus que ce qui est nécessaire ».

La cité californienne dispose en effet d’infrastructures hôtelières, routières ou encore aéroportuaires de grande capacité, sans oublier la densité de ses installations sportives. De nombreux sites sont d’ailleurs directement hérités des précédentes éditions olympiques, comme le mythique Memorial Coliseum ou encore la salle multifonctionnelle du Staples Center.

Pour Barry Sanders, Président du Comité Olympique de Californie du Sud, « nous redoublons nos efforts pour présenter l’événement olympique à Los Angeles.

La ville est attrayante et la communauté internationale le sait bien ».

Mais malgré les équipements existants, deux sites majeurs devraient toutefois être édifiés : le Village Olympique et un Centre Aquatique pour les épreuves de natation.

Eric Garcetti

Quoiqu’il en soit, la Municipalité de Los Angeles a clairement apporté son soutien à la candidature olympique.

Ainsi, le Maire Eric Garcetti, a récemment fait du projet olympique, l’une de ses priorités, déclarant qu’il était essentiel de faire venir les Jeux dans « l’une des meilleures villes sportives » de la planète.

Illustrations :
– Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Los Angeles 1932 (Crédits – Los Angeles Daily News)
– Portrait du Maire de Los Angeles Eric Garcetti (Crédits – Page officielle Facebook)

2 pensées

  1. Los Angeles sera dans la short List Américaine, cela ne fait pas l’ombre d’un doute ! Comment pourrait-il en être autrement ?

    La ville a l’expérience des JO (avec ’84, ça lui donne d’autant plus une crédibilité contemporaine !), des événements sportifs internationaux (faut-il les énumérer ?), elle a la capacité en termes d’infrastructures (transports, hôtels, modernisme…), elle a concrètement le plus d’atouts : s’il ne faut construire « que » un centre aquatique et un village, la ville n’aura guère de problème à convaincre, le reste ne sera que modernisation et rajeunissement !

    Et puis la ville séduira très facilement, c’est une destination qui fait rêver dans le monde entier pour TOUS les aspects (face à des villes comme Dallas ou Boston ou même Washington, qui ont une image bien plus sérieuse et professionnelle).

    Le seul « défaut » concrètement, c’est que justement, elle a déjà eu les JO… Les USA sont un grand pays, avec de grandes villes, on peut en faire profiter tout le monde (plus facilement que dans les villes d’Europe entre autre).

    Mais si la ville est choisie, les USA aura un autre soucis de taille : comment obtenir des JO face à l’Europe ou l’Afrique du Sud ? Un problème qui causera bien du tracas à TOUTES les villes américaines, peu importe celle qui est choisie !

Laisser un commentaire