Norman Foster propose « SkyCycle » pour révolutionner la pratique du vélo à Londres

C’est un projet novateur qui pourrait révolutionner la pratique du vélo dans la capitale britannique.

L’architecte de renommée internationale, Norman Foster, a présenté son concept de SkyCycle qui serait construit au-dessus des voies ferrées de Londres. Ce projet consisterait à aménager quelques 221 kilomètres de pistes cyclables aériennes et plus de 200 points d’accès, ce qui permettrait la création d’une voie cyclable unique afin de faciliter les déplacements doux des Londoniens.

SkyCycle

Une dizaine de pistes cyclables devraient être édifiées sur la base des infrastructures ferroviaires existantes et ce, afin de réduire les coûts du projet. Ce dernier est ainsi estimé à 220 millions de livres (soit 265,7 millions d’euros).

Selon les concepteurs de SkyCycle, pas moins de 12 000 personnes pourraient être amenées à fréquenter cette nouvelle piste chaque heure.

Norman Foster – pour qui « le cyclisme est une grande passion » -, estime que « les villes où vous avez la possibilité de vous déplacer à pieds ou à vélo sont des endroits agréables à vivre. A Londres, pour améliorer la qualité de vie de tous, il faut encourager les cyclistes et les jeunes générations et ce, en toute sécurité.

Aujourd’hui, le plus grand obstacle à cet objectif est la densité de la ville. SkyCycle est une approche alternative pour trouver de l’espace dans une ville congestionnée.

En utilisant les couloirs situés au-dessus des voies ferrées, nous pourrions créer un réseau de pistes cyclables de classe mondiale, sans voitures, extrêmement sûr et idéalement situé pour les usagers ».

Associée au projet, la société spécialisée « Space Syntax » a expliqué que le projet de Norman Foster était « conçu comme un réseau de connexions stratégiques des frontières des banlieues londoniennes vers le centre ».

Skycycle - plan

Malgré les avantages indéniables de ce projet, SkyCycle pourrait toutefois n’être opérationnel que d’ici une vingtaine d’années, ce qui laisse le temps d’affiner le concept et de développer d’autres idées alliant développement durable, transport propre et sport.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel projet émerge pour la capitale britannique. En 2012, l’agence Exterior Architecture avait présenté une première ébauche du projet aujourd’hui précisé par Norman Foster et en 2010, la municipalité avait inauguré les Cycle Superhighways, des pistes cyclables permettant de relier les banlieues de Londres aux principales artères du centre-ville.

Illustrations : Crédits – Foster and Partners

Laisser un commentaire