JO 2020 : L’Espagne adopte une nouvelle loi antidopage dans l’espoir de renforcer sa crédibilité internationale

Ébranlées par le scandale de l’affaire Puerto, les instances sportives espagnoles avaient poussé les autorités à adopter de nouvelles dispositions législatives, afin de conformer l’Espagne aux standards internationaux en matière de lutte antidopage.

Ce jeudi, le Parlement a adopté une loi plus contraignante avec des sanctions financières pouvant atteindre 400 000 euros et la création d’un Tribunal antidopage.

Cette mesure législative a recueilli le soutien de 298 parlementaires (3 contre et 26 abstentions), ce qui conforte la position des membres du Comité de Candidature de Madrid 2020, désireux de redorer le blason espagnol à l’échelle mondiale.

Pour Alejandro Blanco, Président du Comité National Olympique Espagnol (COE) et de la candidature madrilène pour les Jeux d’été 2020, la nouvelle loi « apportera encore plus de crédibilité à l’Espagne auprès du Mouvement Olympique ».

Selon lui, « il ne fait aucun doute que nous gagnons en crédibilité.

Nous avions annoncé que nous aurions une nouvelle loi antidopage avant de défendre notre candidature devant les membres du Comité International Olympique (CIO) en juillet, et c’est le cas.

Cette loi satisfait à toutes les exigences de l’Agence Mondiale Antidopage et se situe à l’avant-garde ».

La Directrice de l’Agence Espagnole de la Protection de la Santé dans le Sport, Ana Munoz Merino, a quant à elle précisé que la loi, réalisée en coopération avec les autorités sanitaires et les Communautés Autonomes d’Espagne, impliquera une réforme des Programmes de Santé des sportifs.

La nouvelle disposition législative entrera en vigueur, vingt jours après sa publication au Bulletin Officiel de l’État (BOE).

De son côté, le Président du Conseil Supérieur des Sports, Miguel Cardenal, a exprimé le fait que la loi « valide toutes les marques de soutien que nous avons reçues ces derniers mois de la part des organismes de contrôle mondial, l’AMA et l’USADA [États-Unis] entres autres, qui ont salué la détermination de ce gouvernement à mettre fin au fléau du dopage dans le sport ».

Les semaines qui viennent indiqueront si l’adoption de la nouvelle loi a des effets positifs sur la candidature madrilène. Critiquées par le passé, les autorités espagnoles souhaitent désormais envoyer un signal fort en matière de lutte antidopage.

Un effort nécessaire pour éventuellement décrocher l’organisation des Jeux Olympiques…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.