JO 2024 : Pierre-Yves Bournazel, candidat à l’investiture UMP pour les Municipales, préconise un projet du Grand Paris

L’UMP organisera dans les prochaines semaines, une primaire pour désigner son candidat aux élections municipales de mars 2014.

Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris dans le XVIIIe arrondissement, est aujourd’hui l’un des candidats à l’investiture.

Fin mars, celui qui est également Secrétaire National de l’UMP en charge des grandes métropoles, a publié les axes principaux de son projet pour la capitale. Parmi les priorités fixées, celle d’une candidature du Grand Paris pour les Jeux Olympiques d’été 2024, figure en bonne position.

Pierre-Yves Bournazel

L’élu parisien est d’ailleurs particulièrement explicite sur son site de campagne :

« Un siècle après les dernières olympiades parisiennes, en 1924, je défendrai une nouvelle ambition sportive pour remettre la capitale de la France sous le feu des projecteurs. Je construirai un projet qui utilisera le potentiel offert par le Grand Paris en termes d’infrastructures sportives et d’équipements immobiliers (Village Olympique). Cette initiative constituera un moteur puissant pour la vitalité de notre économie et le prestige de la capitale dans le monde« .

Pierre-Yves Bournazel est, pour l’heure, la seule personnalité candidate aux primaires UMP à Paris, à s’être prononcée en faveur d’un projet olympique pour le territoire du Grand Paris.

En attendant peut être Nathalie Kosciusko-Morizet, Rachida Dati…

A gauche de l’échiquier politique parisien, plusieurs responsables ont d’ores et déjà proposé la mise en place d’une candidature olympique.

Le Maire sortant, Bertrand Delanoë a ainsi estimé que Paris était « digne d’accueillir les Jeux ». De son côté, Anne Hidalgo – candidate à la Mairie de Paris – a rappelé que les JO étaient « de beaux projets fédérateurs et créateurs d’emplois », tandis que Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris, a été l’un des premiers à se prononcer pour un tel projet à l’échelle du Grand Paris.

Illustration :
– Portrait de Pierre-Yves Bournazel (page officielle Facebook)