Coupe du Monde de Football 2022 : La FIFA ne revotera pas malgré les soupçons de corruption

La FIFA tient à préciser qu’un nouveau vote concernant l’attribution de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 ne sera aucunement organisé lors du prochain Congrès de la FIFA qui se tiendra à Maurice en mai 2013.

C’est par ces quelques mots, que la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a tenu à répondre au quotidien allemand « Sport Bild », qui avait avancé l’idée d’un nouveau scrutin, suite aux révélations concernant de possibles faits de corruption pour l’attribution du Mondial 2022 au Qatar.

Pour l’institution, « aucun nouvel élément n’est apparu dans le dossier depuis la dernière prise de position de la Commission d’Éthique de la FIFA. Dans la déclaration faite après sa dernière séance, la Commission d’Éthique a uniquement annoncé avoir l’intention de mener une enquête sur les allégations concernant des événements survenus dans le cadre de la procédure d’attribution des Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022, allégations ayant fait suite à des rapports publiés dans les médias et qui ont été soumises par la FIFA à la Commission d’Éthique. Cette dernière a notamment précisé qu’elle analyserait les éléments de preuves pouvant conférer une crédibilité à toute allégation de mauvaise conduite individuelle« .

Depuis l’attribution de la Coupe du Monde 2022 au Qatar, plusieurs rapports ont été publiés et ont mis en avant des soupçons de corruption et de collusion.

Récemment, le magazine « France Football » publiait ainsi un dossier intitulé de manière explicite « Le Qatargate » et revenait sur les deux années ayant suivi l’attribution de l’événement footballistique. Le magazine évoquait notamment un rapport du Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Ce dernier démontre « qu’aucune preuve directe de corruption ne lui a été fournie. Mais, dans son compte-rendu, le TAS révèle la présence ‘d’un certain nombre d’enveloppes non-marquées qui contenaient chacune 40 000 dollars (soit environ 29 700 euros) et qui ont été distribuées aux délégués de l’Union Caribéenne de Football’ lors d’une réunion à Trinité-et-Tobago, le 10 et 11 mai 2011″.

Une conférence à laquelle participait Mohamed bin Hammam, ancien Président de la Confédération Asiatique (AFC) et l’un des artisans de la victoire du Qatar.

« France Football » évoquait également le mail douteux, adressé à Jack Warner, alors vice-président de la FIFA, par Jérôme Valcke et qui contenait la phrase suivante : « Ils ont acheté le Mondial 2022« .

De quoi continuer à alimenter la suspicion sur l’attribution de la Coupe du Monde de Football à un micro-État de deux millions d’habitants…

Laisser un commentaire