L’AS Roma occupera une nouvelle enceinte de 55 000 places à l’horizon 2016

Faute d’avoir obtenu le soutien gouvernemental nécessaire, Rome avait renoncé, fin 2011, à présenter une candidature pour l’organisation des Jeux Olympiques d’été 2020.

Malgré ce retrait prématuré de la course olympique – la capitale italienne présentant un dossier des plus séduisants d’un point de vue technique – les autorités sportives locales n’ont pas renoncé à investir dans le développement d’infrastructures.

Stade Olympique de Rome

Ainsi, il y a quelques jours, le Maire de Rome Gianni Alemanno ainsi que le Président du club de football AS Roma James Pallota, ont annoncé la construction prochaine d’une nouvelle enceinte sportive.

Actuellement implanté au sein du Stade Olympique, l’AS Roma doit toutefois partager l’occupation de la mythique enceinte avec le club adverse de la Lazio de Rome.

Ippodromo Tor di Valle

Pouvant accueillir jusqu’à 55 000 spectateurs à l’horizon 2016, le futur Stade de l’AS Roma aura une capacité moindre que le Stade Olympique construit à l’occasion des JO d’été de 1960 (72 000 places) mais permettra, aux dirigeants du club ainsi qu’aux supporters, de disposer d’une enceinte unique. L’enceinte de football sera implantée sur l’emplacement de l’actuel Hippodrome de Tor di Valle, au sud-ouest de Rome. Les deux clubs romains seront alors séparés d’une vingtaine de kilomètres.

Pour le capitaine de l’AS Roma, Francesco Totti, « c’est la réalisation d’un rêve que tous les tifosi de la Roma attendaient depuis déjà un moment. Il fallait que nous ayons un stade à nous ».

Illustrations :
– Le Stade Olympique de Rome (ciceronediroma.it)
– L’hippodrome de Tor di Valle (google maps)

Laisser un commentaire