JO 2018 : Les modalités du scrutin

Ce Mercredi, le Comité International Olympique (CIO) va élire la Ville Hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2018.

Avant le vote, un rappel des modalités du scrutin olympique s’impose. Voici en quelques lignes, les caractéristiques d’un vote qui pèse plusieurs milliards d’euros et des retombées sur plusieurs années pour la ville organisatrice et sa région.

Durban---CIO.jpg

Le collège électoral…

110 membres du CIO composent le collège électoral olympique et pourront théoriquement prendre part au vote de Mercredi. Toutefois, les 110 membres ne seront pas tous présents, compte tenu d’obligations et d’empêchements divers.

De fait, seuls 102 membres pourront voter : les six membres représentants les pays candidats (France, Allemagne et Corée du Sud) ne pourront intégrer le processus de désignation que lorsque la ville candidate de leur pays aura été éliminée. En outre, le Président du CIO Jacques Rogge et Denis Oswald, Président de la Fédération Internationale d’Aviron et membre influent du l’institution olympique, ne voteront pas, le dernier ayant des liens avec la multinationale sud-coréenne « Samsung ».

Enfin, plusieurs membres seront absents ou s’abstiendront. Parmi les absences « remarquables », notons celle de Joao Havelange, membre brésilien très influent au sein du CIO.

En somme, seuls 94 électeurs devraient prendre part au vote, ce qui fixe la majorité absolue à 48.

Le vote se déroule à partir de boitiers électroniques et les électeurs peuvent voter durant quelques secondes, pour une seule ville. Une fois le vote enregistré et comptabilisé, Jacques Rogge annonce le nom de la ville ayant recueilli le moins de suffrages. Cette dernière est alors éliminée du processus de désignation et les membres du pays éliminé peuvent revenir dans la salle.

Un tour ou plusieurs tours…

Si une ville remporte la majorité absolue des suffrages dès le premier tour (48/94), cette dernière est élue Ville Hôte des Jeux Olympiques.

En revanche, si aucune des villes ne recueille la majorité absolue, un nouveau tour de scrutin est organisé, avec à chaque fois, l’élimination de la ville la moins « populaire ». Mercredi, deux tours auront lieu, au maximum, le CIO ayant retenu en Juin 2010, les trois villes requérantes : Annecy, Munich et PyeongChang.

En cas d’égalité…

En cas d’égalité, le Président du CIO se prononce pour l’une ou l’autre des cités candidates se trouvant dans cette position, particulière, mais pas impossible.

Villes-Candidates---JO-2018.jpg

Le vote et l’annonce officielle…

Mercredi, un planning très précis a été établi par le CIO. En effet, les villes présenteront leur candidature entre 08h45 et 13h15. La première a passé devant le « jury » olympique sera Munich (08h45) suivi d’Annecy (10h25) et enfin de PyeongChang (12h05).

Le vote à proprement parlé débutera pour sa part à 15h35. Enfin, la cérémonie d’annonce de la Ville Hôte devrait débuter à 17h00. Après l’arrivée de l’enveloppe cachetée, Jacques Rogge dévoilera le nom de l’heureuse gagnante à 17h22 et 25 secondes selon les modalités communiquées aux trois comités de candidature et à la presse internationale.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.