Jeux du Commonwealth 2010 : Les ennuis s’accumulent pour l’Inde

Les Jeux du Commonwealth 2010 ne resteront pas gravés dans les mémoires pour la qualité organisationnelle.

En effet, après les nombreux problèmes liés aux retards dans les travaux (stades, infrastructures de transports, hébergement des athlètes…), voici que la qualité de l’eau des bassins est pointée du doigt. Une cinquantaine de nageurs seraient ainsi tombés malades. Des enquêtes sont actuellement en cours.

En outre, depuis le début des compétitions, les médias soulignent le peu de spectateurs présents dans les stades. A titre d’exemple, le « Syndey Morning Herald » titrait récemment « Australie 76, spectateurs 58 » en référence au public présent lors d’un match de l’Australie face aux Samoa. Dans un stade de 4 500 places, seuls 58 spectateurs étaient présents…

Il y a quelques jours, le Président du Comité International Olympique (CIO) laissait entendre qu’une Candidature Olympique de l’Inde était possible tout en précisant qu’il y a « une différence entre les Jeux Olympiques et les Jeux du Commonwealth. Les Jeux Olympiques sont plus imposants et plus compliqués ». Avec la manière et la diplomatie qu’on lui connait, Jacques Rogge fait passer un message clair : comment voulez-vous organiser les Jeux Olympiques lorsque vous n’êtes pas en mesure de réussir les Jeux du Commonwealth ?

Il faut dire que l’image donnée par le deuxième plus grand pays de la planète (en terme de démographie), n’est pas de la meilleure qualité. L’Inde voulait affirmer son rôle régional en Asie face à la concurrence de la Chine, mais force est de constater que les Indiens passent à côté de « leurs » Jeux, à l’inverse des Chinois en 2008.

Laisser un commentaire