Euro 2016 de Football : La France pays hôte

13h20 : Michel Platini salue le modèle démocratique de l’UEFA. Il estime qu’il n’est pas un « président despotique » car sinon, le résultat aurait été « 13 – 0 – 0 ». L’ancien international français estime que le résultat a été très serré.

13h17 : La France a battu la Turquie au second tour de scrutin, par 7 voix contre 6.

13h07 : Jean-Pierre Escalettes remercie les membres du Comité exécutif de l’UEFA pour leur choix.

13h05 : L’enveloppe est entre les mains de Michel Platini : FRANCE !!!

13h04 : Le présentateur annonce que le choix a été effectué. Il invite le Président de l’UEFA, Michel Platini.

13h00 : La cérémonie d’annonce vient de débuter. Un clip présente les différentes « images fortes » des trois candidatures.

12h57 : Plus que quelques minutes avant l’annonce du choix de l’UEFA concernant le pays hôte de l’EURO 2016 !

11h39 : Selon l’envoyée spéciale de LCI, les présentations de la Turquie et l’Italie ont été plus « rigides ». Pour Pascal Praud sur I-Télé, ce qui a marqué la présentation française, c’est l’intervention du jeune Nathan et de Zinédine Zidane.

Les membres de l’UEFA sont entrés en délibération.

11h32 : C’est la fin de la présentation française, une nouvelle fois sur « Everybody ». Une présentation dynamique et conviviale.

11h27 : Jean-Pierre Escalettes appelle à la tribune Nicolas Sarkozy, Président de la République. Nicolas Sarkozy évoque son « implication personnelle » et « admire la qualités des dossiers » de la Turquie et de l’Italie.

« La France a des valeurs et parmi ses valeurs, il y a le fair-play ». « Le sport est une réponse à la crise […] qu’est-ce qu’il y a de plus forts au sport et en particulier au football ». « Nous avons envie de recevoir toute l’Europe du football et les membres de l’UEFA ». « L’Etat français est là pour garantir que ce que nous avons dit sera fait […] c’est l’engagement de tout un peuple ». « Nous avons envie de faire découvrir ou redécouvrir notre pays ». Nicolas Sarkozy souhaite que « le football soit débarrassé du cancer de la violence ». « Les engagements en matière de sécurité seront tenus ». « Il y a un sujet en France qui ne fait pas débat, c’est la candidature à l’EURO 2016 ». « Je rend hommage aux dirigeants des villes candidates, il n’y a pas la Gauche et la Droite, il n’y a pas le Nord et le Sud ». « On va vous recevoir du mieux possible ».

11h25 : Un clip fait un portrait croisé entre des jeunes jouant au football sur une place publique et des grands joueurs des équipes européennes (Fernando Torres…).

11h22 : Zinédine Zidane rappelle qu’en 1984, à l’occasion du dernier Euro organisé en France, il avait 12 ans et avait assisté au match France-Portugal. Il évoque le « vivre ensemble », le fait qu’il n’y avait « plus de couleurs de peau ». Il regarde les membres de l’UEFA et déclare que ce serait « formidable de revivre ça en France ».

11h21 : Jacques Lambert souhaite un « Euro convivial ». Jean-Pierre Escalettes appelle à la tribune Zinédine Zidane.

11h18 : Le clip actuellement diffusé rappelle que 86 % des jeunes français soutiennent la candidature et évoque les atouts des infrastructures (11 000 km d’autoroutes, 1ère destination mondiale de tourisme…). L’EURO pourrait accueillir 2,5 millions de spectateurs. Le clip évoque un « Euro durable […] parce que nous voulons vivre et partager le foot comme on l’aime ».

11h16 : Frédéric Thiriez annonce que la France ne fait pas de promesses mais propose un Euro « responsable ».

11h14 : Frédéric Thiriez rappelle que l’EURO 2016 est « une priorité nationale » pour le sport français. Le jeune Nathan évoque les stades pré-sélectionnés du dossier de candidature. Jacques Lambert évoque « l’investissement massif » qui permettra de créer « 4 stades entièrement neuf sur des sites nouveaux ». Selon lui, il y aura réellement 6 enceintes nouvelles avec les mises à niveau, notamment du Vélodrome de Marseille qui sera couvert.

11h12 : Jean-Pierre Escalettes promet d’offrir des « émotions intenses et sportives au monde du football ». Il appelle à la tribune le Président du Football Professionnel, Frédéric Thiriez et Jacques Lambert.

11h10 : La France présente son clip de candidature, un clip coloré et dynamique qui rappelle les villes candidates. La chanson choisie est « Everybody » de Martin Solveig.

11h06 : Jean-Pierre Escalettes prend la parole et souhaite un « Euro simple et proche des gens ». Jean-Pierre Escalettes rappelle que l’EURO de Football est devenu le 3e évènement sportif mondial. Il souhaite un « EURO appaisé » et rappelle les infrastructures françaises et notamment l’hôtelie « l’une des premières au monde ».

11h05 : Un jeune garçon, prénommé Nathan âgé de 10 ans, entre sur la scène de l’UEFA pour ouvrir la présentation française.

11h00 : La France va débuter la présentation de son dossier. Outre les membres de la Fédération Française de Football, seront présents, Roselyne Bachelot et Rama Yade ainsi que de nombreux sportifs tricolores : Zinédine Zidane, Christian Karembeu, Willy Sagnol…

10h55 : Nicolas Sarkozy vient d’arriver au siège de l’UEFA. Le Président de la République s’exprimera à la fin de la présentation française et axera son discours de 10 minutes, autour de la qualité des infrastructures hexagonales et de la garantie de la sécurité dans et autour des stades.

10h50 : Paolo Maldini, ancien joueur de la « Squadra Azzura » et du Milan AC vient d’être auditionné à la tribune avant la diffusion d’un clip retraçant les parcours des meilleurs joueurs italiens.

10h45 : Le Président de la Fédération Italienne de Football, Giancarlo Abete, s’exprime actuellement à la tribune de l’UEFA. Il est également membre exécutif de l’UEFA mais ne votera pas pour désigner le pays organisateur.

10h20 : L’Italie vient de diffuser son clip de candidature et débute la présentation de son dossier de candidature, jugé « pauvre » selon le Rapport de la Commission d’Evaluation de l’UEFA. L’Italie ne dispose pas, au contraire de la France et de la Turquie, d’un fort soutien populaire et politique.

10h15 : La Turquie vient de terminer son grand oral devant les 13 membres votants de l’UEFA. Le soutien politique est l’un des atouts du dossier turc, avec la présence aujourd’hui à Genève, du Président Abdullah Gül.

L’Italie va désormais présenter son dossier, en 30 minutes. La France terminera le bal des présentations (vers 11h).

Concernant le vote, il se fera en deux tours selon un système de points : les trois candidats se verront attribuer une note de 1, 3 ou 5 points. A la fin du second tour, celui qui aura recueilli le plus de points, remportera l’organisation de la compétition.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.