Paris 2024

Au cours des dernières années, la France a candidaté à cinq reprises à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques. Outre Paris 1992, Paris 2008 et Paris 2012, l’Hexagone s’est ainsi présenté à d’autres échéances, avec Lille 2004 et, pour les Jeux d’hiver, Annecy 2018.

Ces échecs successifs ont conduit Kévin Bernardi à s’intéresser aux discussions préparatoires puis au processus décisionnel qui peuvent conduire à l’élaboration d’une candidature, puis d’un projet de cette envergure.

Aussi, au travers du site thématique « Sport & Société » qu’il a développé depuis 2009, il consacre régulièrement des articles à l’idée d’une candidature olympique et paralympique de Paris pour l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Aujourd’hui, ce sont près de 500 articles qui sont entièrement consacrés à ce projet qui a été officialisé en juin 2015. Vous pouvez de fait parcourir l’ensemble des publications dédiés, les commenter et les partager.

Paris 2024 - Anne Hidalgo - 12 février 2015

Discours de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de la remise de l’étude d’opportunité pour une candidature française, le 12 février 2015 (Crédits – Sport & Société)

  • Coopération avec le CESER d’Île-de-France

A la demande du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESER) d’Île-de-France, Kévin Bernardi a réalisé au printemps 2015 une Contribution relative à l’étude d’opportunité et de faisabilité d’une candidature de la France à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

État des lieux, analyses, propositions…
Vous pouvez librement consulter ce document.

(Crédits - Paris 2024 / Philippe Millereau / KMSP)

(Crédits – Paris 2024 / Philippe Millereau / KMSP)

  • Synthèse de l’étude d’opportunité et de faisabilité

Le 12 février 2015, le Comité Français du Sport International (CFSI) et le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) ont présenté, à l’Hôtel de Ville de Paris, puis au Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, l’étude d’opportunité pour une candidature olympique et paralympique de Paris pour les Jeux de 2024.

Synthèse de l’étude Paris 2024.

Carte des sites olympiques de Paris 2024

Carte des sites olympiques de Paris 2024

  • Interviews

Au cours des dernières années, Kévin Bernardi a mené diverses interviews de personnalités ayant chacune un regard singulier sur l’opportunité de la candidature de Paris 2024.

Vous pouvez consulter ces entretiens ci-dessous :

– Bernard Lapasset, Coprésident du Comité de Candidature de Paris 2024 :

« Une gouvernance et un projet qui font naître la confiance auprès du CIO » (août 2016)

– Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux Sports :

« L’unité est un atout pour Paris » (août 2016)

– Muriel Hurtis, Médaillée de bronze en athlétisme à Athènes 2004 :

« La problématique de la jeunesse et de l’héritage contribuera au choix de la Ville Hôte » (avril 2016)

– Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) :

« Ne pas calquer notre stratégie sur ce que va faire la concurrence » (juin 2015)

– Edgar Grospiron, Champion Olympique de ski acrobatique à Albertville 1992 :

« Un flot d’émotions assez difficile à contenir » (juin 2015)

– Édouard Philippe, Maire du Havre, ville candidate aux épreuves de voile du projet parisien :

« Le Havre, c’est le port du Grand Paris » (juin 2015)

– Martin Fourcade, Champion Olympique de biathlon :

« On est dans un pays magnifique qui a du mal à rêver » (avril 2015)

Armand de Rendinger, Observateur du Mouvement olympique :

« La communication doit être en toute circonstance coordonnée » (avril 2015)

« La seule forme de gouvernance possible doit se faire sous la forme d’un commando à structure pyramidale » (janvier 2015)

Louis-Frédéric Doyez, Directeur général de la Fédération Française de Natation (FFN) :

« La dernière construction d’un bassin olympique de grande capacité remonte aux Jeux de 1924 » (août 2014)

Alexis Bachelay, Député des Hauts-de-Seine :

« La métropole du Grand Paris est la bonne échelle pour impulser de grands événements sportifs » (décembre 2013)

Centre Aquatique Paris 2012

  • La question de l’héritage

Un plan d’aménagement urbain étroitement lié au projet olympique et paralympique (2016)

Le Centre Aquatique Olympique, histoire de trois projets pour trois candidatures (2013)

L’héritage de Paris 2012, cinq ans après la défaite olympique (2010)

(Crédits - Paris 2024)

(Crédits – Paris 2024)

  • La question des sites olympiques et paralympiques potentiels

Paris propose des Jeux magnifiés avec des sites d’exception : Compte-rendu de la présentation officielle à la Philharmonie de Paris (17 février 2016)

Les sites incontournables d’une candidature de Paris (2015)

Les sites manquants pour une candidature de Paris (2015)

Les problématiques d’une candidature parisienne (2014)

Quels sites pour une candidature française ? Réflexions de Kévin Bernardi / « Sport & Société » (2013)

Visuel du Village des Athlètes de Paris (Crédits - Luxigon / Paris 2024)

Visuel du Village des Athlètes de Paris (Crédits – Luxigon / Paris 2024)

  • La question du Village olympique et paralympique

L’architecte Dominique Perrault mandaté pour l’étude urbaine du Village des Athlètes (2016)

Paris fait le choix de Pleyel-L’Île-Saint-Denis pour son Village des Athlètes (2015)

Candidature de Pantin-Est Ensemble // Candidature de Pleyel-L’Île-Saint-Denis (2015)

Les caractéristiques relatives à l’implantation du Village Olympique (2014)

La problématique de l’implantation d’un Village Olympique près de Paris (2013)

Visuel du Village des Athlètes de Paris 2024 dans le secteur de Pleyel-L'Île-Saint-Denis (Crédits - Paris 2024)

Visuel du Village des Athlètes de Paris 2024 dans le secteur de Pleyel-L’Île-Saint-Denis (Crédits – Paris 2024)

  • La question des transports

Le CDG Express (2016)

Les voies réservées, prémices aux voies olympiques ? (2014)

Une candidature olympique étroitement liée au destin du Grand Paris Express (2014)

De gauche à droite, Bernard Lapasset, coprésident de Paris 2024 ; Denis Masseglia, Président du CNOSF ; Anne Hidalgo, Maire de Paris ; et Thomas Bach, Président du CIO (Crédits - France Olympique)

De gauche à droite, Bernard Lapasset, coprésident de Paris 2024 ; Denis Masseglia, Président du CNOSF ; Anne Hidalgo, Maire de Paris ; et Thomas Bach, Président du CIO (Crédits – France Olympique)

  • La question de la gouvernance et du financement

L’engagement des autorités nationales (2016)

L’engagement des autorités régionales (2016)

L’engagement des autorités locales (2016)

Des retombées économiques estimées à 10,7 milliards d’euros (2016)

Une candidature à 60 millions d’euros sur deux ans (2015)

Pour Paris, l’option Jean-Philippe Gatien (2014)

Tony Estanguet, futur patron d’une candidature française ? (2014)

La fine stratégie de Bernard Lapasset pour Paris (2014)

Paris 2024 - Ministère

Présentation de l’étude d’opportunité et de faisabilité au Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le 12 février 2015 (Crédits – Sport & Société)

  • La question du soutien populaire

La nécessité de convaincre l’opinion publique (2014)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s