JO 2018 et 2020 : Le CIO attribue les droits de diffusion pour les Caraïbes

Un an après avoir attribué les droits de diffusion des Jeux d’hiver 2018 et d’été 2020 en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et plus de deux ans après avoir signé l’accord historique pour les États-Unis, le Comité International Olympique (CIO) a accordé les droits pour les Caraïbes.

L’institution a fait le choix de l’entreprise « International Media Content Ltd » (IMC), maison-mère de « SportsMax » et filiale de « Digicel ».

(Crédits - CIO)
(Crédits – CIO)

« IMC était notre partenaire de diffusion pour les Jeux Olympiques de Vancouver 2010, Londres 2012 et Sotchi 2014.

Le groupe a prouvé sa capacité à faire partager la magie des Jeux Olympiques dans la région, ce qui signifie que ce nouvel accord est une bonne nouvelle pour les passionnés de sport dans les Caraïbes » a affirmé Gerardo Werthein, membre du CIO et délégué de l’organisation chargé de négocier les droits de diffusion pour le continent américain.

L’attribution des droits des Jeux de PyeongChang 2018 et de Tokyo 2020 permet à la société « IMC » d’avoir une exclusivité pour la retransmission de ces deux événements sur toutes les plateformes médias et ce, sur les territoires suivants : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Commonwealth des Bahamas, Barbade, Belize, Bermudes, Îles Vierges britanniques, Îles Caïmans, Dominique, Grenade, République du Guyana, Haïti, Jamaïque, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago, Îles Turques et Caïques.

Deux territoires français sont également concernés par cet accord : la Guadeloupe et la Martinique.

« Nous avons beaucoup de chance que le CIO ait choisi IMC / SportsMax et lui ait à nouveau fait confiance pour offrir une couverture de cet événement majeur au public de 22 pays, car les Jeux Olympiques sont véritablement au sommet de la pyramide sportive.

Cet accord démontre la confiance que le CIO place dans nos capacités de production et de diffusion, dans nos nombreuses plateformes de diffusion – télévision, supports mobiles et en ligne, télévision par câble grâce au Groupe Digicel – ainsi que dans les solides relations qu’IMC entretient avec les diffuseurs régionaux qui nous permettront d’offrir aux Caraïbes un accès sans précédent aux Jeux Olympiques et à la Chaîne Olympique«  a déclaré Olly McIntosh, Directeur Général d’IMC et Président-Directeur-Général de SportsMax.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s