Déclaration du CIO concernant le rapport de la Commission indépendante de l’AMA

Le Comité International Olympique (CIO) n’a pas tardé à réagir à la publication du rapport de la Commission indépendante de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) concernant le scandale de corruption et de dopage ciblant notamment la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF) et la Russie.

L’institution de Lausanne (Suisse), secouée par le scandale de Salt Lake City à l’aube des années 2000, ne veut pas être impactée d’une quelconque manière par ce nouveau scandale dans le monde du sport. L’institution prend donc les devants au travers d’un communiqué.

(Crédits - CIO)
(Crédits – CIO)

« Ce rapport-choc est un véritable séisme et une bien triste nouvelle pour le monde du sport. Le CIO ne doute pas que la nouvelle direction de l’IAAF, en la personne de son Président Sebastian Coe, saura tirer les conclusions nécessaires et prendre toutes les mesures qui s’imposent. A cet égard, le CIO se félicite de l’engagement clair pris par l’IAAF, laquelle s’est dite prête à tout entreprendre pour protéger les athlètes intègres et rétablir la confiance dans son sport.

La protection des athlètes intègres fait partie des grandes priorités que s’est fixées le CIO. Aussi ce dernier a-t-il pris des mesures de grande ampleur à cette fin dans le cadre de l’Agenda Olympique 2020.

S’agissant des Jeux Olympiques, le CIO continuera d’adopter les mesures qui s’imposent pour préserver les athlètes intègres, garantir un sport propre et assurer une bonne gouvernance. Lors du récent Sommet Olympique, nous avons décidé de rendre le processus de contrôle antidopage indépendant des organisations sportives et avons confié à l’AMA la tâche de formuler des propositions dans ce sens.

Le CIO étudiera avec soin le rapport de l’AMA, et plus particulièrement ce qui a trait aux Jeux Olympiques. Si des infractions aux Règles antidopage commises par des athlètes et / ou des membres de leur entourage devaient être constatées, le CIO réagira en appliquant sa politique habituelle de tolérance zéro.

Nous saluons les efforts déployés par la Commission indépendante pour mettre au jour tous les faits dans l’intérêt de l’intégrité du sport et de la protection des athlètes intègres.

Quant à la mise en examen de l’ancien Président de l’IAAF, M. Lamine Diack, la Commission d’éthique du CIO a décidé aujourd’hui de recommander sa suspension provisoire en tant que membre honoraire de l’organisation ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s