Parc des Princes : La Ville de Paris dément toute négociation en vue d’une vente

Au cours de la semaine passée, les médias se sont fait l’écho d’une éventuelle négociation entre la Ville de Paris et Qatar Sports Investments, propriétaire du club de football du Paris Saint-Germain (PSG), concernant la possible vente de l’emblématique Parc des Princes.

Or, la Ville de Paris a tenu à démentir cette information parue dans les colonnes du quotidien « Le Parisien ».

(Crédits - Paris Saint-Germain)
(Crédits – Paris Saint-Germain)

Dans un communiqué, « la Ville rappelle qu’une convention d’occupation du domaine public avec le PSG est actuellement en cours pour l’occupation du Parc des Princes jusqu’en 2044. Elle prévoit la réalisation de travaux d’envergure pour 75 millions d’euros avant l’UEFA Euro 2016, financés par le club.

Ces travaux, complétés par les travaux de la Ville, ont permis la modernisation rapide et qualitative entre mars 2013 et août 2015 de cet équipement sportif de renommée mondiale.

Cette convention comprend également une redevance au bénéfice de la Ville de Paris, composée d’une part fixe de 1 million d’euros par an et d’une part variable liée à l’évolution du chiffre d’affaires du club réalisé au Parc des Princes.

La vente de l’enceinte n’est donc pas du tout d’actualité.

Sur la méthode, la Ville de Paris souligne par ailleurs qu’un sujet aussi complexe que la cession du Parc des Princes impliquerait des procédures administratives lourdes, une concertation avec les élus du Conseil de Paris et des études précises, réalisées longtemps en amont et de façon transparente et publique.

Par ailleurs, il faudrait établir l’intérêt pour la Ville à passer de la convention d’occupation actuelle à une cession du Parc des Princes ».

Quoiqu’il en soit, les mois à venir pourraient être déterminants pour l’avenir de l’installation sportive du XVIe arrondissement de Paris.

En effet, à l’issue de l’UEFA Euro 2016, les dirigeants du PSG pourraient lancer d’importants travaux afin de porter la capacité du stade de 47 000 à 60 000 places. Il faudra pour cela obtenir l’accord préalable de l’architecte du Parc des Princes, qui n’est autre que Roger Taillibert, également concepteur du Stade Olympique de Montréal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s