Le CIO pourrait autoriser « la publicité générique non-olympique pendant la période des Jeux »

Le Comité International Olympique (CIO) pourrait prochainement autoriser « la publicité générique non-olympique pendant la période des Jeux ». Autrement dit, l’institution de Lausanne (Suisse) pourrait revenir sur les fondements de la règle 40 point 3 de la Charte olympique qui demeure l’un des symboles des JO.

Charte Olympique

Cette règle dispose que « sauf autorisation de la Commission exécutive du CIO, aucun concurrent, entraîneur, instructeur ou officiel qui participe aux Jeux Olympiques ne doit permettre que sa personne, son nom, son image ou ses performances sportives soient exploités à des fins publicitaires pendant les Jeux Olympiques ».

Le CIO examinera cet éventuel changement – et bouleversement dans la règlementation du sponsoring – lors de la Session qui sera organisée à Kuala Lumpur (Malaisie) et qui désignera notamment la Ville Hôte des JO d’hiver de 2022, le 31 juillet 2015.

Laisser un commentaire