JO 2026 : Lake Placid en quête de ses troisièmes Jeux d’hiver ?

Par deux fois, la ville américaine de Lake Placid a eu l’honneur d’accueillir les Jeux Olympiques d’hiver : 1932 et 1980.

Depuis, la ville a renoncé à se porter candidate à l’organisation des Jeux de 2022, compte-tenu de la réticence du Comité Olympique des États-Unis (USOC) à présenter un projet, mais ne renonce pas à franchir le pas pour les échéances à venir.

Si cela se confirme, Lake Placid pourrait donc être candidate aux JO 2026, au même titre que ses voisines américaines, Salt Lake City (hôte des Jeux d’hiver 2002) et Anchorage.

Lake Placid - Olympic cauldron

Ayant gagné un statut de station de sports d’hiver, Lake Placid a pleinement bénéficié de la venue des Jeux Olympiques pour se moderniser, se développer et s’ouvrir au monde, tout en gardant une taille relativement modeste avec moins de 3 000 habitants.

Aujourd’hui, la ville est consciente qu’elle ne pourrait pas présenter un nouveau projet sur la base unique de son territoire. Dès lors, la possibilité de s’associer avec des villes proches voire même frontalières, n’est pas à écartée.

Dans un récent éditorial, le site Lake Placid News estime d’ailleurs que « la possibilité de faire l’Histoire en partageant les Jeux Olympiques avec le Canada est une perspective excitante.

Il est certain que la logistique – transport, sécurité, langues, devises… – serait difficile, mais nous n’avons jamais renoncé à relever ce défi, car ce sont les Jeux Olympiques qui compte avant tout.

Nous serions ravis de faire partie de l’Histoire, une nouvelle fois ».

Illustration : Crédits – CIO
Publicités

9 Thoughts

  1. Lake Placid aurait clairement besoin de l’appui des métropoles voisines, voire même de son allié canadien pour s’en sortir dans l’organisation des JO d’hiver. Clairement, cette ville n’est plus capable d’organiser ces Jeux à l’heure actuelle : 3000 habitants, c’est insoutenable pour une si petite ville, sans parler de l’attrait touristique que ça va apporter que submergera la population…

    Dans ce cas, est-ce que cela vaut le coup de faire des JO basés là bas ? Certes, la ville peut se baser sur son expertise et son héritage culturel… Mais du reste, peu de chance que ça passe. Les choses sont très différentes depuis les années 80′ !…

    L’opportunité serait de s’allier avec des villes voisines… Albany (Capitale de l’Etat de New York) serait une idée, mais il y a quand même + de 220 km entre les 2 villes… New York est improbable (plus de 450 km !!!)… Concrètement le mieux serait de s’allier avec le Canada, Montréal n’est qu’à 180 km, mais pas sûr que Montréal soit à fond partante après les mauvais souvenirs des Jeux de 76’… Reste Ottawa, la capitale canadienne (si si ^^), à 240 km… Mais comme Vancouver a déjà eu les Jeux en 2010, et que c’est Toronto qui veut porte les nouveaux espoirs nationaux, peu de chance pour que ça se fasse…

    De façon réaliste, les villes du Nevada ou Anchorage ont surement plus de chance de l’emporter…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.