JO 2022 : Polémique autour du clip promotionnel de Cracovie

Depuis le 24 décembre, un clip de promotion de la candidature de Cracovie 2022 est diffusé sur plusieurs chaînes de télévision polonaises.

Indisponible sur YouTube durant les premiers jours, ce document est à présent accessible et permet de découvrir quelques figures sportives de Pologne déambulant dans les grandes artères de la ville.

A la fin de la vidéo de trente secondes, Katarzyna Rogowiec (double Championne Paralympique en ski de fond lors des Jeux de Turin 2006) exprime le fait que « le rêve devient réalité avec Cracovie 2022 ».

Néanmoins, malgré la volonté promotionnelle affichée par le Comité de candidature, la vidéo ne fait pas l’unanimité, notamment quant à son coût de production (plus de 550 000 zloty soit 132 670 euros, sans compter les droits de diffusion) ainsi que par sa qualité technique.

Il faut dire que la musique ainsi que la qualité des images ne servent pas la candidature. Les images sont uniquement des prises de vues nocturnes et ne permettent pas de découvrir la ville dans toute sa splendeur.

Mais surtout, hormis les athlètes – dont la taille a été agrandie pour être similaire à celle des bâtiments – aucune personne ne figure dans cette vidéo, ce qui donne l’impression d’une ville déserte…

Pas forcément le meilleur point de vue pour mettre en avant un projet olympique.

6 pensées

  1. Difficile de lutter contre la terribles loi des prix des spots TV (production et diffusion). C’est le moyen de communication le plus coûteux (avec les événements, bien entendu…).

    Du point de vue technique en revanche, ce n’est pas un bon point. Quand on voit les spots promotionnels des candidatures à l’heure actuelle, il faut être très design et digital. Ici, cela peut être (méga)contre-productif et donner une image vieillotte aux JO, ce qui serait très néfaste.

    Les prises de vue nocturne ne sont pas une mauvaise idée (il faut dire que parfois la ville est plus jolie sur des images de nuit que de jour !), mais si ce n’est que ça… Les JO n’auront pas lieu que la nuit donc bon ^^… Avec des effets graphiques moyens (athlètes = même taille que les lieux), on frise le cheap.

    En espérant que les prochaines vidéos donneront plus de contenu, de vie et de modernisme à la candidature. C’est peut-être la précipitation de la création du spot qui est ici problématique (1 mois après l’annonce de la candidature, c’est très peu ! Dans une stratégie de communication, il faut déjà un long processus de réflexion, plus la rédaction, la réalisation, la création avec les effets visuels, puis le lancement selon un planning cohérent… j’espère que c’est ce qui sera fait !)

    1. C’est en effet un clip qui donne un côté « cheap », voire même « kitch ». Mais au-delà de ça, les prises de vues nocturnes auraient pû être une bonne idée, mais avec une meilleure mise en valeur : aucun figurant, aucune activité festive, rien qui puisse valoriser le patrimoine de Cracovie ou la vie culturelle et sociale de la ville.

      Pour ce qui est des vidéos promotionnelles, Oslo a elle aussi diffusée un clip (http://sportetsociete.org/2013/08/25/jo-2022-lexperience-de-lillehammer-montre-que-les-jeux-olympiques-rapportent-bien-plus-que-ce-quils-ne-coutent/), de même que Munich au moment où cette dernière était pressentie pour candidater (http://sportetsociete.org/2013/10/28/jo-2022-munich-presente-un-clip-promotionnel/), donc ça n’est pas un souci de délai 😉

      1. Par délai, j’entends avant tout pour la préparation des vidéos. Munich avait prévu son coup depuis un moment , la date du vote était fixée depuis l’été, le clip était donc un bon outil de promotion et fixé au moment le plus opportun. Vue la qualité de son spot (vue de la ville, des sports, du dynamisme, de la joie, de la liesse, du soutien…) Nulle doute que les images ont été sélectionnées avec minutie… En comparaison on se demande qui a fait le spot de Cracovie et le temps qui a été dédié à sa réalisation. À croire qu’ils se sont trop précipités pour diffuser ce spot assez tôt pour passer l’info (et au moment des fêtes, quand les gens regardent davantage la TV ! 😉 Technique des médias !)

      2. Oui, il semble que Cracovie ait fait preuve d’une certaine précipitation quant à la réalisation de son premier clip promotionnel. En espérant pour la candidature qu’elle fasse mieux la prochaine fois 😉

Répondre à Kevin Bernardi Annuler la réponse.