JO 2024 : Les Philippines en course pour une candidature olympique ?

L’idée parait farfelue, surtout après les conséquences désastreuses du typhon Haïyan ayant ravagé le territoire mais pourtant, un membre de la Chambre des Représentants a proposé que les Philippines présentent une candidature à l’organisation des JO 2024.

Roilo Golez, Représentant du 2e District de la ville de Parañaque (près de 600 000 habitants), a ainsi estimé que « pour l’année 2014, il faut rêver grand, très grand.

Je propose la préparation d’une candidature pour accueillir les Jeux Olympiques d’été de 2024. Ce n’est pas un rêve impossible pour nous ».

Roilo Golez

Selon lui, l’exemple à suivre serait celui de la Corée du Sud. Puissance émergente de l’Asie du Sud dans les années 1970-1980, le pays était parvenu à obtenir les Jeux d’été de 1988.

Pour Roilo Golez, la différence entre la Corée du Sud et les Philippines réside dans le fait que la première « semble avoir des rêves plus grands que nous.

Ils ont rêvé d’accueillir les JO et ont remporté ce défi dix ans seulement après les effets du développement économiques de la décennie 1970″.

Les Philippines semblent de fait vouloir adopter la stratégie – payante – du Japon. Malgré le tsunami meurtrier de 2011, le pays avait souhaité retenter l’aventure olympique, après avoir échoué à obtenir les Jeux de 2016.

A Buenos Aires, le 07 septembre dernier, les interventions de plusieurs membres de la famille impériale avaient fini de convaincre les membres du Comité International Olympique (CIO).

Mais cette stratégie de l’émotion a pu se concrétiser grâce à deux éléments : la solidité technique du projet nippon mais aussi et surtout, la stabilité économique et financière du pays.

Sur ces deux points, les Philippines ont sans aucun doute des efforts à fournir au cours des prochaines années.

Illustration : Crédits – Wikipedia

2 pensées

  1. Si on met de côté la situation actuelle des Philippines (post-Tsunami), l’idée n’est pas si improbable que ça…

    Certes, il y a peu d’espoir que cet essai soit couronné de succès après Tokyo 2020 (1er obstacle…). D’autant plus que les Philippines n’ont jamais candidatées en tant que ville hôte des JO…
    Concernant le tsunami, on est en droit de se demander si des JO sont vraiment la solution pour relancer le pays. Il faut bien reconstruire le pays (inspiration Tokyo 2020 & Fukushima ?), mais il faut d’abord résoudre ces problèmes, puis ensuite s’appuyer là-dessus… Pour le moment la blessure est trop récente…
    De même, l’exemple coréen n’est pas mauvais, compte tenu du contexte asiatique, mais les choses ont changé en presque 30 ans… Les Philippines ne connaissent pas un boom économique aussi important que d’autres pays de son continent, les facteurs financiers sont plus imposants qu’à l’époque, et les risques également.

    Mais il faut reconnaître un poids intéressant au projet : il s’agit là d’un des plus grand pays du monde (près de 100 millions d’habitants), d’une destination asiatique nouvelle (pertinent quand on sait que les CIO cherche aussi à étendre les JO sur le monde entier) parmi les plus prometteuse, et sachant que le poids de l’Asie va augmenter dans la sphère internationale dans les 50 années à venir, il faut bien s’attendre à voir les candidatures asiatiques fuser ! D’autant plus que Manille, même si ce n’est pas une grande ville, a déjà organisé à 3 reprises les Jeux d’Asie du Sud-Est, et a donc une certaine connaissance du sujet.

    Mais si l’Asie obtient de nouveaux Jeux (une question de temps…), je ne pense pas que ce soit dans un pays comme les Philippines…L’Inde, l’Indonésie, Taiwan, Singapour, peut-être même la Thaïlande, seraient des destinations plus envisageables, économiquement et géographiquement…

Laisser un commentaire