JO 2020 : Madrid ne présente pas « une candidature de promesses » car 80 % des sites sont déjà aménagés

Le 03 juillet, les Villes Candidates à l’organisation des Jeux Olympiques d’été de 2020, effectueront une présentation technique de leur dossier devant les membres du Comité International Olympique (CIO) et ce, quelques jours seulement après la publication du Rapport d’évaluation.

Étape majeure du processus de candidature, ce rendez-vous marquera l’entrée dans la dernière ligne droite, à deux mois de l’élection de la Ville Hôte, le 07 septembre.

Madrid 2020 - présentation technique à Lausanne

Du côté de la candidature de Madrid 2020, la délégation sera conduite par Son Altesse Royale, le Prince Felipe d’Espagne.

Elle sera par ailleurs composée de Juan Antonio Samaranch Jr, membre du CIO, Luis de Guindos, Ministre de l’Économie et de la Compétitivité, Ana Botella, Maire de Madrid, Alejandro Blanc, Président du Comité Olympique Espagnol (COE) et de Madrid 2020, Victor Sanchez, Secrétaire Général du COE. Thereza Zabell, double championne olympique, Miguel Sagarra, Secrétaire Général du Comité Paralympique Espagnol, Manuel Parga, Directeur financier de Madrid 2020 et Raul Chapado, Directeur des Sports auprès de la candidature, seront également présents à Lausanne (Suisse).

Avant de passer son grand oral, Alejandro Blanco a tenu à revenir sur le point fort de Madrid 2020 : l’importance des infrastructures existantes.

Ainsi, selon le Président de la candidature espagnole, « nous croyons que le moment est venu de montrer au monde qu’il est bon pour un pays d’investir à l’avance en vue d’organiser les Jeux Olympiques.

Madrid 2020 n’est pas une candidature de promesses car nous avons déjà 80% des sites« .

La Maire de Madrid, Ana Botella, a quant à elle rappelé que « le plan d’urbanisme de la ville a été pensé à 100% pour notre candidature olympique ».

Enfin, Juan Antonio Samaranch Jr a indiqué que grâce aux investissements réalisés dans le passé et au regard de l’expérience acquise au cours des deux précédentes candidatures, « Madrid ne dépensera que 1,9 milliard de dollars pour son budget d’investissement, ce qui constituera peut être le plus faible budget de l’histoire olympique récente ».

Souvent pointée pour ses difficultés économiques actuelles, l’Espagne veut montrer au monde olympique qu’elle est en mesure d’accueillir les Jeux en 2020. Pour cela, le Ministre de l’Économie et de la Compétitivité viendra personnellement présenter les garanties financières et l’engagement sans réserve du gouvernement envers la candidature de Madrid 2020.

Illustration : Crédits – Madrid 2020 :
– Manuel Parga, Thereza Zabell, Alejandro Blanco et Victor Sanchez sont arrivés à Genève en milieu de journée

Laisser un commentaire