Roland Garros : Jean Gachassin : « Nous devons impérativement réussir à mener à bien ce projet »

Dans une interview pour le site officiel de la Fédération Française de Tennis (FFT), le Président Jean Gachassin est revenu sur la décision du Tribunal Administratif de Paris d’annuler la convention entre la Fédération et la Ville de Paris.

Jean Gachassin - FFT - Roland Garros

Selon Jean Gachassin, « nous étions tous conscients, en février 2011, lors du choix de notre Assemblée Générale, que la route serait longue et semée d’embûches mais que nous avions les moyens d’y faire face. J’en reste convaincu ».

Pour l’ancien rugbymen, « ce projet [d’extension et de modernisation] est un très beau projet. Il vise bien sûr à satisfaire les besoins et l’intérêt supérieur du tournoi, mais il est aussi en totale adéquation avec le site prestigieux qui est le nôtre, dont il est pleinement respectueux. Le court et les serres qui seront construits dans le Jardin des Serres d’Auteuil contribueront à l’embellissement du quartier ».

Il n’est toutefois pas certain que les arguments développés par le Président de la FFT soient de nature à convaincre les opposants de la première heure. Ces derniers, qui ont récemment présenté un contre-projet, sont particulièrement ciblés dans l’interview. Selon Jean Gachassin, le « prétendu contre-projet […] n’a pas de sens : inabordable financièrement – contrairement à ce que leur estimation largement sous-évaluée laisse supposer -, extrêmement compliqué à mettre en œuvre techniquement, il ne répondrait pas aux besoins du tournoi. Le pire est qu’il gommerait la séparation avec le Bois de Boulogne : en ce sens, c’est un projet piège car tout le monde sait que c’est un espace boisé classé in-tou-cha-ble ! Non, je vous le dis, il n’est pas crédible du tout ».

Projets - Roland Garros

Enfin, avançant l’argument que « Roland Garros est, avec le Tour de France, le grand événement du patrimoine sportif français, qui contribue au rayonnement mondial de notre pays », le Président de la FFT annonce qu’il « n’y a pas de ‘plan B’, pas d’alternative » possible.

Les prochains mois s’annoncent délicats, avec les arguments des uns et des autres face à la Cour Administrative d’Appel et une décision qui sera cruciale pour l’avenir des Internationaux de France, Porte d’Auteuil.

Illustrations :
– Jean Gachassin à la tribune de la FFT (site officiel)
– Les projets des opposants – en haut – et de la FFT – en bas (LP / Infographie – Le Parisien)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.