Décès de François Carrard, Directeur Général du CIO de 1989 à 2003

Directeur Général du Comité International Olympique (CIO) pendant 14 années, François Carrard est décédé à l’âge de 83 ans. L’institution de Lausanne (Suisse) a rendu hommage à celui qui a servi les Présidents successifs, Juan Antonio Samaranch et Jacques Rogge.

François Carrard, ancien Directeur Général du CIO, lors d’une réunion de la Commission Juridique du CIO en 2014 (Crédits – IOC / Christophe Moratal)

De 1989 à 2003, François Carrard aura été l’une des figures-clés du CIO, occupant alors le poste stratégique de Directeur Général de l’institution.

Durant cette période, il aura notamment contribué à la mise en œuvre de réformes majeures à l’aube des années 2000, que ce soit après les révélations relatives aux conditions d’attribution des Jeux de Salt Lake City 2002, ou dans le cadre de la création de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). Il aura en outre œuvré à la révision de la Charte Olympique, ainsi qu’aux travaux menés par la Commission du CIO « Apartheid et Olympisme ».

Ainsi que l’a exposé Thomas Bach, Président du CIO :

François Carrard était un homme brillant, doté d’immenses capacités d’analyse et d’un très large champ de connaissances et d’expertise. Le Président Juan Antonio Samaranch et le Mouvement Olympique tout entier ont toujours pu compter sur ses précieux conseils. Ce n’était pas seulement un homme de loi et de sport, c’était aussi un homme de grande culture.

J’ai rencontré François Carrard alors que j’étais tout jeune membre du CIO. Il a toujours été un formidable guide et un conseiller de confiance ; c’était aussi devenu un ami proche.

Docteur en Droit de l’Université de Lausanne, François Carrard avait d’abord fait ses armes au sein d’un cabinet d’avocats à Stockholm (Suède), avant d’être admis au Barreau dès 1967 et de se spécialiser progressivement dans le Droit du sport.

A la tête de l’administration olympique, il aura couvert quelques sept éditions des Jeux, d’Albertville 1992 à Salt Lake City 2002, et servi sous les mandats de Juan Antonio Samaranch, Président de 1980 à 2001, puis sous les premières années du premier mandat de Jacques Rogge, patron de la Maison Olympique de 2001 à 2013.

Laisser un commentaire