PyeongChang 2018 : Un Musée commémoratif à l’emplacement du Stade Olympique

Trois ans après la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de PyeongChang 2018, un Musée commémoratif de l’événement a été inauguré ce dimanche dans le district situé en Corée du Sud.

(Crédits – PyeongChang 2018)

A l’ouverture des Jeux d’hiver, le 09 février 2018, quelques 2 833 athlètes en provenance de 92 pays s’apprêtaient à concourir dans 102 épreuves jusqu’au 25 février.

Près de trois ans après l’événement olympique – le premier en Corée du Sud depuis l’organisation des Jeux d’été de Séoul 1988 – un Musée commémoratif a ouvert ses portes en fin de semaine dernière à PyeongChang (Province de Gangwon).

Le bâtiment a été édifié à l’emplacement du stade temporaire de 35 000 places qui avait été hôte des Cérémonies d’ouverture et de clôture et ce, conformément à l’engagement formulé après les Jeux par le Ministre en charge de la Culture, des Sports et du Tourisme. Conçu sur trois étages, l’ouvrage aux façades vitrées rassemble pas moins de 800 objets, dont des médailles, une réplique de la torche des Jeux, des uniformes de volontaires, ou encore le Korea Unification Flag derrière lequel les délégations nord-coréenne et sud-coréenne avaient défilé.

Vue de la façade du Musée commémoratif des Jeux d’hiver de 2018 à PyeongChang, Corée du Sud (Crédits – Yonhap)

Si l’inauguration du Musée intervient près de trois ans après le déroulement des Jeux de PyeongChang 2018, elle a aussi été orchestrée à moins de trois ans de la tenue des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver 2024 qui auront lieu dans la Province de Gangwon.

Selon les modalités exposées dans le projet présenté au Comité International Olympique (CIO) en début d’année 2020 et adopté par ce dernier sur les bases de la nouvelle procédure de candidature, le concept des JOJ 2024 se fonde en grande partie sur l’héritage des sites acquis grâce aux Jeux de 2018, avec une répartition des épreuves sur deux pôles, l’un dans le secteur de Gangneung, l’autre dans le secteur de PyeongChang.

Dans le premier périmètre, plusieurs équipements aménagés dans l’optique des JO de PyeongChang 2018 seront utilisés, parmi lesquels la Gangneung Ice Arena de 12 000 places pour le patinage artistique ou encore le Gangneung Oval pour le patinage de vitesse (7 600 places).

Le Village des Jeux Olympiques de la Jeunesse sera également implanté sur ce secteur, au travers de la mise à disposition des immeubles de la Gangneung-Wonju National University qui fut le site d’hébergement d’une partie des volontaires en 2018.

Dans le second périmètre, l’héritage des Jeux de 2018 sera aussi présent, puisque les porteurs du projet prévoient l’intégration des sites de ski alpin d’Alpensia, comprenant notamment le Biathlon Center (4 500 places) où le Français Martin Fourcade s’était illustré en remportant trois titres olympiques, dans la poursuite, la mass start et le relais mixte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.