Tokyo 2020 : Thomas Bach réaffirme son soutien et affiche sa confiance (VIDÉO)

Au premier jour de sa visite au Japon, le Président du Comité International Olympique (CIO) a délivré un message d’optimisme concernant la tenue prochaine des Jeux de Tokyo 2020 selon des modalités qu’il faudra encore préciser.

Le Président du Comité International Olympique, Thomas Bach, le 09 septembre 2020 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Pour sa venue dans la capitale nippone, Thomas Bach a prévu d’enchaîner trois jours durant, les rencontres au sommet et les visites sur le terrain.

Avant de prononcer un discours d’ouverture pour la revue de projet – organisée conjointement avec les organisateurs de Tokyo 2020 et avec la participation du Comité International Paralympique (IPC) – le Président du CIO s’est ainsi entretenu ce lundi 16 novembre avec le nouveau Premier Ministre du Japon, Yoshihide Suga, avant de retrouver la Gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike. Face à ses deux interlocuteurs successifs, Thomas Bach a souhaité réaffirmer le soutien de l’institution pour assurer la tenue effective des Jeux à l’été 2021 et ce, malgré l’épidémie de Covid-19 qui perdure depuis le printemps dernier.

Comme il l’a d’ailleurs déclaré à l’issue de sa rencontre avec le successeur de Shinzo Abe :

C’est formidable d’être de retour dans cette Ville Olympique.

Je suis vraiment très satisfait de voir la détermination et l’engagement pour organiser des Jeux Olympiques en toute sécurité, et je suis pleinement admiratif du peuple japonais pour la façon dont il respecte les mesures de lutte contre le Covid-19.

Ce fut une réunion très fructueuse et réussie, et le Premier Ministre a montré une fois de plus à quel point il était absolument déterminé à ce que ces Jeux soient organisés dans un environnement sûr en juillet prochain. Cela correspond parfaitement à la position qui est celle du CIO. Nous partageons cet engagement envers une organisation réussie.

Alors que le monde attend impatiemment la délivrance d’un vaccin efficace et que nombre de laboratoires accélèrent les essais en cette fin d’année 2020, les parties au projet olympique et paralympique misent plus que jamais sur une organisation adaptée de l’événement planétaire et sur la recherche d’économies pour palier à l’immanquable surcoût généré par le report d’un an.

D’ores et déjà, grâce à un travail mené en étroite coopération entre les administrations à Tokyo et à Lausanne (Suisse), plus de cinquante mesures ont pu être actées dans le cadre d’un plan d’optimisation et de simplification des Jeux de Tokyo 2020. Les acteurs engagés dans ce défi inédit – qui ont réussi à sécuriser les sites des Jeux durant l’été – doivent encore établir des règles précises sur le plan sanitaire concernant la participation des athlètes, la venue de spectateurs – notamment étranger – et bien sûr le niveau de contrôle à assurer auprès de chaque public.

Aussi, comme a tenu à le préciser Thomas Bach après les échanges menés avec Yoshihide Suga :

Nous sommes tous dans cette crise du coronavirus.

Nous sommes en train de constituer une très grande boîte à outils dans laquelle nous mettrons toutes les mesures que nous pouvons imaginer pour que l’année prochaine, au moment opportun, nous puissions sortir les bons outils de cette boîte et les utiliser afin de garantir un environnement sûr pour tous les participants aux Jeux. Cela nous rend très confiant dans le fait que nous pourrons avoir des spectateurs dans les stades l’année prochaine.

Avec ce propos – qui vise tout aussi bien à rassurer les athlètes que l’opinion publique qui a pu montrer une certaine défiance au cours des mois écoulés – le Président du CIO démontre que les parties au projet demeurent toutes pleinement mobilisées pour assurer le bon déroulement des Jeux, même si en toute logique, diverses options sont aujourd’hui sur la table et que rien ne peut à ce stade être exclu compte-tenu du contexte sanitaire international et de l’évolution de celui-ci.

Comme ce fut le cas en amont de l’annonce sans précédent du report des JO 2020 en mars dernier, le CIO avance en tout cas à son rythme et entend bien poursuivre sur cette lancée, avec des discussions larges et variées, notamment avec les autorités sanitaires, au premier rang desquelles, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Pour sa part, sans pour autant paraphraser Thomas Bach qui a souvent utilisé la métaphore d’une « lumière au bout du tunnel » pour placer les Jeux comme un vecteur d’espoir dans une période troublée, le Premier Ministre a lui-aussi souhaité marteler un message d’optimisme. Comme il l’a ainsi affirmé :

Nous sommes fermement résolus à accueillir les Jeux de Tokyo 2020 l’année prochaine.

L’événement servira de signal au monde pour montrer que l’humanité a vaincu le virus et que le Japon a commencé à se remettre du grand tremblement de terre de mars 2011 dans l’Est du pays.

Vue extérieure du Stade Olympique de Tokyo (Crédits – Japan Sport Council)

Après ces deux entretiens avec les deux leaders des institutions gouvernementales qui ont, depuis 2013, année d’attribution des Jeux à Tokyo, mené des investissements pour quelques 7 milliards de dollars (5,91 milliards d’euros), la visite de Thomas Bach au Japon va à présent se poursuivre jusqu’à mercredi inclus.

Le Président du CIO pourrait profiter de ce déplacement pour aborder, dans le cadre de la revue de projet, la question sensible des dépenses supplémentaires et surtout la répartition de ces dernières entre les différentes parties au projet, sachant que l’institution de Lausanne a déjà octroyé une enveloppe exceptionnelle de 650 millions de dollars (548,83 millions d’euros) pour épauler le Comité d’Organisation (TOCOG).

Durant son séjour nippon, Thomas Bach aura en outre l’opportunité de visiter le Village des Athlètes, de même que le Stade Olympique, en présence d’une délégation tokyoïte forcément resserrée.

(Crédits Vidéo : Comité International Olympique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.