Paris 2024 engrange un nouveau Partenariat Premium

Le Comité d’Organisation des Jeux (COJO) de Paris 2024 a choisi la Tour Eiffel pour officialiser, ce jeudi 1er octobre, la signature d’un nouveau partenariat Premium, soit le plus haut niveau du catalogue en place.

De gauche à droite, Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024 ; Anne Hidalgo, Maire de Paris ; et Stéphanie Richard, Président Directeur Général d’Orange, lors de la présentation du partenariat Premium en vue des JO 2024, le 1er octobre 2020 (Crédits – Orange)

En devenant partenaire de première importance en vue des Jeux de 2024, l’opérateur de télécommunications Orange renforce aujourd’hui le package souhaité par le Comité d’Organisation dans le cadre de son Programme des Sponsors.

De fait, après la venue du groupe bancaire BPCE en 2018, puis celle de l’énergéticien EDF en 2019, Paris 2024 enregistre l’arrivée d’un troisième sponsor de catégorie Premium, le cinquième du dispositif de sponsoring si l’on inclus les contrats de deuxième niveau avec la FDJ et Le Coq Sportif comme Partenaires Officiels.

Comme l’a exposé Tony Estanguet, Président du COJO, à l’issue de la présentation du partenariat :

Nous sommes ravis d’accueillir Orange dans la grande famille de Paris 2024. Assurer les télécommunications aux Jeux Olympiques et Paralympiques est un grand défi. A mesure que nous allons nous rapprocher de l’échéance, le monde entier aura les yeux rivés sur Paris. La connectivité doit être irréprochable pour que spectateurs et téléspectateurs puissent vivre pleinement leur passion et partager leurs émotions.

Nous sommes convaincus qu’Orange sera un formidable partenaire pour relever ce défi et créer ce lien. Orange possède une expertise technologique exceptionnelle et porte dans son ADN un ancrage historique dans l’événementiel sportif.

Ensemble, Paris 2024 et Orange vont collaborer pour organiser des Jeux innovants et spectaculaires qui rapprocheront les gens.

Concrètement, l’opérateur – qui sera également Fournisseur officiel des Jeux – aura pour mission d’assurer la connectivité de l’ensemble des sites appelés à recevoir les compétitions en 2024 et ce, via l’installation de réseaux en Très Haut Débit fixe et mobile pour permettre aux spectateurs et aux athlètes présents de communiquer et surtout de partager photos et vidéos auprès de leurs proches et bien sûr au sein des réseaux sociaux.

Orange répondra dès la fin de l’année 2020 à ce challenge, puisque l’opérateur connectera le nouveau siège du COJO situé Place du Front Populaire, à la lisière entre Saint-Denis et Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Après son engagement auprès d’événements majeurs comme l’UEFA EURO 2016, le Tour de France cycliste ou encore les Internationaux de France de tennis de Roland Garros, Orange réalise une opération d’importance en devenant Partenaire des Jeux de Paris 2024, premier événement olympique à se dérouler en France depuis 1992 et les Jeux d’hiver d’Albertville, et par ailleurs première manifestation paralympique de l’histoire à se dérouler dans l’Hexagone.

Président Directeur Général d’Orange, Stéphane Richard a d’ailleurs profité de la présentation officielle du partenariat pour évoquer la mobilisation à venir du groupe aux 42 milliards d’euros de chiffre d’affaires (2019) et fort de 143 000 salariés, dont 84 000 en France.

Comme il l’a ainsi souligné :

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 est un enjeu majeur pour toute l’économie française et un fantastique défi technologique pour Orange. La connexion de l’ensemble des sites et des participants au très haut débit sera essentielle pour réussir et partager cet événement unique.

Durant les quatre prochaines années, les femmes et les hommes d’Orange seront pleinement engagés dans ce challenge pour faire rayonner les Jeux à travers le monde grâce à la performance de nos réseaux.

(Crédits – Paris 2024 / Luxigon)

Dans un contexte fortement marqué par la crise du Covid-19, la signature de ce partenariat de première catégorie apparaît comme une aubaine pour Paris 2024, ce type de contrat pouvant être estimé aux alentours de 150 millions d’euros si l’on se fie aux standards des précédentes éditions des Jeux.

Cependant, si le timing choisi pour présenter cette venue est des plus favorables pour le COJO – entre le dévoilement des grandes orientations de la revue de projet en milieu de semaine et, prochainement, l’annonce attendue de nouveaux partenaires – il convient de rappeler que les négociations avec l’opérateur de télécommunications ont été engagées depuis plusieurs mois, sans doute même avant la survenance de la crise sanitaire.

Aussi, en prévision des partenariats à venir, Paris 2024 demeure soumis à la pression d’un Programme des Sponsors que le COJO espère établir à au moins 1,08 milliard d’euros, soit un niveau similaire à celui de Londres 2012, mais largement en deçà du record atteint par Tokyo 2020 avec plus de 3 milliards d’euros de contrats.

Avant la signature d’Orange, le COJO avait en tout cas fait savoir, par l’intermédiaire de son Président, Tony Estanguet, que ledit Programme disposait d’un niveau de soutien de l’ordre de 502 millions d’euros.

Aussi, à désormais moins de quatre ans des Jeux, l’objectif final souhaité par Paris 2024 reste atteignable, mais la prudence doit immanquablement être de mise du côté parisien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.