Milan-Cortina 2026 : Une délégation en visite dans le Val di Fiemme

Un mois après un passage à Bormio et à Livigno, une délégation de Milan-Cortina 2026 s’est rendue cette semaine dans la vallée du Val di Fiemme, poursuivant ainsi l’inspection des sites destinés à recevoir les compétitions olympiques et paralympiques dans moins de six ans.

Visite d’une délégation du Comité d’Organisation des Jeux d’hiver de Milan-Cortina 2026 sur le site du Centre de ski de fond de Tesero dans la vallée du Val di Fiemme, le 24 juillet 2020 (Crédits – Milano-Cortina 2026)

Dans le cadre de l’organisation des Jeux d’hiver de 2026, quatre clusters sportifs ont été identifiés par les autorités sportives et institutionnelles italiennes. Si les deux principaux se focaliseront sur Milan et sur Cortina d’Ampezzo, il ne faudra pas négliger pour autant les sites présents dans les secteurs de la Valteline et du Val di Fiemme.

Aussi, après une visite dans le premier nommé le mois passé, une délégation – composée notamment de Vincenzo Novari, Directeur Général du Comité d’Organisation et de Diana Bianchedi, Directrice du Projet et ancienne figure de la candidature de Rome 2024 – a fait le déplacement dans le second afin de se rendre sur les sites qui accueilleront les épreuves olympiques de patinage de vitesse, de ski de fond, de saut à ski, et de combiné nordique.

Dans le détail, le Val di Fiemme Cluster mobilisera en 2026, Baselga di Piné, Tesero et Predazzo, trois communes italiennes de moins de 5 000 habitants chacune.

En choisissant ces trois localités à taille humaine, Milan-Cortina 2026 souhaite laisser une empreinte durable avec un bénéfice pour les sportifs de haut niveau qui trouveront des infrastructures de grande qualité, mais aussi pour les habitants et les touristes de cette région du Trentin-Haut-Adige. De fait, à l’image des équipements de Salt Lake City (Utah, États-Unis) hôtes des Jeux en 2002, Milan-Cortina 2026 veut garantir une utilisation des sites tout au long de l’année et non uniquement en période hivernale ou lors de rendez-vous sportifs d’envergure.

Comme l’exposait d’ailleurs le dossier de candidature soumis au Comité International Olympique (CIO) en 2019 :

La sélection des sites entend garantir un héritage à long terme pour les sports de loisirs également. Dans chaque cluster, notre vision a su capturer la vocation traditionnelle des villes accueillant des sites olympiques et la transformer en un point de référence pour la pratique des sports de loisirs.

[…] Le Val di Fiemme confortera sa position unique pour le ski de fond et le saut à ski en offrant d’excellents sites et services tant pour les athlètes professionnels que les amateurs.

Carte du concept olympique de Milan-Cortina 2026 (Crédits – Milano-Cortina 2026)

Au moment des Jeux d’hiver de 2026, la commune de Baselga di Piné – légèrement excentrée par rapport à Predazzo et à Tesero qui constituent le cœur du cluster – accueillera les épreuves de patinage de vitesse au sein d’un équipement entièrement reconfiguré.

Site de plein air réputé, la Patinoire Piné devra en effet être réaménagée, avec en particulier la réalisation de travaux de couverture de l’enceinte pour que cette dernière soit en capacité de recevoir jusqu’à 5 000 spectateurs par session dans des conditions adéquates. A l’issue des Jeux, l’installation – la plus haute du genre en Europe (1 030 mètres d’altitude) – ainsi repensée sera maintenue même si la jauge sera ramenée à 3 000 places assises.

Afin de mener à bien ce chantier, un investissement global de 36,352 millions de dollars est proposé, avec une participation du Comité d’Organisation des Jeux à hauteur de 3,692 millions de dollars.

Vue nocturne de la Patinoire Piné à Baselga di Piné (Crédits – VisitPineCembra)

En 2026, la commune de Tesero sera quant à elle l’écrin des compétitions de ski de fond, dans un site existant qui a déjà accueilli à trois reprises des Championnats du Monde.

Grâce à un système d’éclairage performant et avec capacité maximale pouvant atteindre 30 000 places (1 000 après les Jeux), le Centre de ski de fond pourra éventuellement organisée des sessions nocturnes.

Des aménagements pérennes et temporaires à hauteur de 9,837 millions de dollars devront tout de même être réalisés dans les six années à venir, avec une contribution spécifique du Comité d’Organisation de 1,590 million de dollars.

Vue du Centre de ski de fond de Tesero en 2013 (Crédits – VisitFiemme)

La localité de Predazzo sera pour sa part l’hôte des épreuves de saut à ski avec la mobilisation des Tremplins Giuseppe Dal Ben.

Composé de deux tremplins dédiés aux compétitions, le site comprend également trois tremplins pour l’entraînement des athlètes ainsi que divers espaces pour les représentants des Fédérations sportives, les juges et les médias.

A l’occasion des Jeux, la capacité du stade – qui accueillera conjointement avec le Centre de ski de fond de Tesero, les épreuves de combiné nordique – sera portée à 20 000 places avant d’être abaissée à 2 000 places pérennes.

Là encore, à l’instar des deux autres installations existantes, des travaux de modernisation devront être menés avec un coût prévisionnel de 8,747 millions de dollars, dont 1,488 million en provenance du Comité d’Organisation de Milan-Cortina 2026.

Vue du stade et des tremplins Giuseppe Dal Ben à Predazzo dans la vallée italienne du Val di Fiemme (Crédits – VisitFiemme)

Il est à noter que contrairement aux trois autres clusters des JO 2026, aucun Village des Athlètes ne sera proposé autour des sites du Val di Fiemme.

Les sportifs appelés à concourir seront dès lors logés dans des hôtels de la région sélectionnés avec soin par le Comité d’Organisation pour assurer confort et tranquillité avant et après les épreuves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.