JO 2032 : Pour le Queensland, la route des Jeux passe par Paris

Paris 2024, Los Angeles 2028, Queensland 2032 ? Un triptyque rendu possible après la visite d’une délégation australienne au siège du Comité International Olympique (CIO) ce mardi 10 septembre.

Saluant l’union des forces politiques et institutionnelles et la qualité du projet actuel, le Président du CIO, Thomas Bach, a en effet ouvert la porte à une éventuelle désignation du Queensland comme territoire-hôte des Jeux de 2032, renvoyant désormais la balle dans le camp des autorités locales.

(Crédits – Australian Olympic Team)

Après cette étape potentiellement cruciale à Lausanne (Suisse), la délégation du Queensland va effectuer à partir de ce mercredi 11 septembre une visite de reconnaissance à Paris.

Malgré l’absence de la Première Ministre de l’État, Annastacia Palaszczuk – qui a été contrainte de rentrer en Australie afin de piloter la gestion de crise d’incendies dévastateurs – ladite délégation, qui se composera d’une dizaine de membres, avec la participation de médias australiens, va ainsi pouvoir visiter une partie des sites destinés à l’accueil des Jeux d’été de 2024.

L’occasion pour les Australiens de s’imprégner de l’esprit des préparatifs d’organisation du plus grand événement sportif au monde, qui mobilisera une part non-négligeable d’installations existantes ou temporaires (près de 95%) et ce, même si les autorités sportives du pays ont l’expérience dans l’accueil de manifestations d’ampleur, en particulier avec les Jeux de Sydney 2000.

Les nouvelles normes en vigueur au sein du Mouvement Olympique et Paralympique, notamment en ce qui concerne la prise en compte du développement durable et la réduction souhaitée des coûts d’organisation, amènent en effet à une nécessaire adaptation des candidatures, qui peuvent dès lors aisément s’inspirer des bonnes pratiques ici et là.

Visuel du Grand Palais éphémère sur le Champ-de-Mars, entre l’École Militaire et la Tour Eiffel (Crédits – Paris 2024 / Luxigon)

De fait, la visite qui aura lieu dans l’après-midi conduira la délégation du Queensland et des membres de la Direction des Sports de Paris 2024 au cœur de sites iconiques de la « Ville Lumière ».

Si le projet tricolore se base sur une partie centrale et sur une vision plus large avec l’intégration du Grand Paris, l’idée est bien aujourd’hui de se pencher plus spécifiquement sur la mobilisation de monuments emblématiques au service des Jeux.

Les stades de Roland Garros, Jean Bouin et le Parc des Princes seront ainsi au programme de la visite, de même que l’esplanade du Trocadéro – appelée à recevoir un live-site au moment des Jeux et en contre-bas, les tribunes pour les épreuves aquatiques dans la Seine -, les Invalides et la Tour Eiffel. Une présentation du Grand Palais et du projet de Grand Palais éphémère sur le Champ-de-Mars devrait aussi être au menu de la visite parisienne.

Le déplacement à Paris de la délégation du Queensland va également être l’occasion pour celle-ci d’échanger avec des responsables du Comité d’Organisation (COJO) au cours d’une réunion ce jeudi.

En présence du Directeur Général du COJO, Étienne Thobois, la délégation australienne – au sein de laquelle figure le Chef des Opérations du Comité Olympique Australien (AOC) – va pouvoir recueillir informations et suggestions concernant par exemple le volet lié à l’héritage des Jeux.

Là encore, l’objectif est d’adapter au mieux un projet susceptible d’être présenter officiellement dès la fin de l’année 2019, après les conclusions des études que va réaliser un Groupe de Travail sous la houlette de la Première Ministre, Annastacia Palaszszuk.

(Crédits – Philippe Millereau / KMSP / CNOSF)

Au-delà de la réunion d’hier à Lausanne et outre la visite parisienne de ce jour, il est fort probable que les porteurs du projet de candidature pour 2032 effectuent prochainement un déplacement similaire du côté de la Californie (États-Unis), à la rencontre des leaders du Comité d’Organisation des Jeux de Los Angeles 2028.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.