Los Angeles 1984 à l’honneur de la collection Olympic Heritage de Lacoste

Sur la base d’un accord de licence de quatre ans signé en 2018 avec le Comité International Olympique (CIO), l’équipementier Lacoste a décidé de rendre hommage au patrimoine iconographique de Jeux Olympiques qui ont marqué l’histoire.

Le cinquantenaire des Jeux de Grenoble 1968 et de Mexico 1968 avait ainsi été célébré par deux éditions limitées publiées l’année dernière. Cette semaine, Lacoste a dévoilé sa nouvelle ligne de vêtements inspirée des Jeux et conçue dans le cadre de sa collection Olympic Heritage.

(Crédits – Lacoste / Capture d’écran Sport & Société)

Ce mardi 07 mai, lors d’une réception organisée dans sa boutique locale de Los Angeles (Californie, États-Unis), Lacoste a présenté sa troisième édition limitée avec cette fois-ci un hommage aux Jeux de Los Angeles 1984.

Disponible aux États-Unis, en France, en Allemagne, au Canada, en Chine, en Espagne, en Italie, au Japon, au Mexique, en République de Corée et au Royaume-Uni, cette collection se fonde sur l’emblématique identité visuelle des Jeux de 1984 avec une déclinaison de couleurs (noir, blanc, bleu, orange).

L’équipementier sportif propose une multitude d’articles, allant de la casquette (65 euros), aux polos (125 euros), en passant par des t-shirts (60 euros), ainsi que des sweats (120 à 150 euros).

Ces vêtements Lacoste sont l’un des éléments de la stratégie à plus grande échelle développée par le CIO autour des licences commerciales et ce, afin de proposer des produits officiels valorisant l’image et le patrimoine des Jeux.

Lancée en 2014, ladite stratégie comprend la collection Olympic Heritage (cartes postales, affiches, etc.), ainsi que deux autres programmes avec la collection Olympic Games (pin’s, vêtements, etc.) et la collection olympique davantage destinée au jeune public (jouets, équipements sportifs).

Lacoste n’est pas la seule marque à profiter de cette exposition olympique. En 2018, le CIO avait ainsi conclu un accord avec son partenaire mondial, Alibaba, afin de créer la toute première boutique olympique destinée au marché chinois.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.