Tokyo 2020 : Une vue panoramique pour le Club France

Lors des Jeux d’été de Rio 2016, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et ses partenaires avaient investis les bâtiments de la Sociedade Hipica Brasileira pour y implanter le Club France, lieu de célébration des succès tricolores, vitrine du sport français et vecteur de promotion de la candidature de Paris 2024.

La semaine dernière, à un peu plus d’un an des Jeux de Tokyo 2020, le CNOSF a officialisé l’emplacement de sa prochaine location.

(Crédits – Google Maps / Capture d’écran Sport & Société)

Implanté dans un bâtiment appartenant à la chaîne de télévision nippone Fuji TV qui y a installé des studios ultra-modernes, le Club France de Tokyo 2020 sera idéalement situé à environ deux kilomètres du Village des Athlètes, au cœur de la zone de la baie de Tokyo.

Ladite zone abritera par ailleurs la vasque de la flamme des Jeux, le Centre des Médias (CIRTV / CPP), ainsi que divers sites sportifs dont le Parc de tennis (tennis et tennis fauteuil), le Parc des sports urbains (basketball 3×3, escalade sportive, football à cinq) et le Centre de gymnastique d’Ariake (gymnastique et boccia), de même que la Base nautique d’Odaiba (triathlon).

Outre des bureaux, des salles de presse et des espaces d’exposition, le Club France investira aussi une part non-négligeable du toit terrasse de l’édifice.

(Crédits – Google Maps / Capture d’écran Sport & Société)

Cet emplacement offrira une vue panoramique sur Tokyo et sans nul doute des opportunités médiatiques intéressantes pour le CNOSF et bien sûr pour France Télévisions qui, à l’instar du dispositif des Jeux de 2016, devrait proposer des directs et des interviews.

Le bâtiment qui accueillera les athlètes, mais aussi les officiels et les délégations étrangères, sera utilisé tout à la fois pour les Jeux Olympiques (24 juillet au 09 août) et pour les Jeux Paralympiques (25 août au 06 septembre) afin de faciliter les synergies et de proposer un seul et unique lieu de rencontre. Ce choix a aussi une raison financière, le coût estimé de la location de près de 10 000 m² de surface étant compris entre 1,7 et 1,8 million d’euros, à la charge du CNOSF et du Comité d’Organisation des Jeux de Paris 2024 (COJO).

(Crédits – Google Maps / Capture d’écran Sport & Société)

En effet, comme pour le site brésilien il y a trois ans, Paris 2024 assurera une présence importante dans la capitale nippone durant toute la durée des compétitions.

Logique lorsque l’on sait que l’organisation des Jeux d’été en France succédera à celle des Jeux de Tokyo 2020 avec, notamment, la transmission du drapeau olympique et du drapeau paralympique à l’issue des Cérémonies de clôture.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.