Discussions et recommandations au Forum International des Athlètes

Au cours des derniers jours, Lausanne (Suisse) a accueilli la neuvième édition du Forum International des Athlètes.

A un an des Jeux d’été de Tokyo 2020, les organisateurs avaient vu les choses en grand, avec outre l’investissement du Comité International Olympique (CIO) et du Comité International Paralympique (IPC), la mobilisation de centaines de représentants des athlètes issus de 185 Comités Nationaux Olympiques (CNO), mais aussi de représentants de 50 Fédérations Internationales (FI) et de 5 Associations continentales de CNO.

Des délégations de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) et de l’Association Mondiale des Olympiens (WOA) avaient également fait le déplacement dans la Capitale Olympique, tout comme d’ailleurs des délégations des Comités d’Organisation des prochaines éditions des Jeux, incluant notamment Paris 2024 et Los Angeles 2028.

Thomas Bach, Président du CIO, lors de la 9ème édition du Forum International des Athlètes (Crédits – CIO)

Pour ce rassemblement inédit par son ampleur, des moments d’échange ont été organisés dans le but de créer des synergies et des propositions concrètes pour améliorer le quotidien des athlètes et le soutien des instances sportives à l’égard de ces derniers.

Sous la houlette de Danka Bartekova, Vice-Présidente de la Commission des Athlètes du CIO, les discussions ont ainsi conduit à l’approbation d’une série de recommandations qui seront prochainement adressées à la Commission Exécutive du CIO, des recommandations portant sur trois thématiques fortes : la représentation des athlètes, leur protection et l’assistance financière et logistique.

La 9ème édition du Forum International des Athlètes s’est déroulée dans le cadre du SwissTech Convention Center de Lausanne (Crédits – CIO)

Les diverses parties ont dès lors conclu à la nécessité de renforcer la représentation des sportifs au sein des structures décisionnaires, à commencer par les CNO et les FI. En ce sens, et si ce n’est déjà le cas, le Forum soutient la création d’une Commission d’Athlètes dans toutes les structures précitées (1ère recommandation).

La place, le rôle et les responsabilités assumées par les athlètes a en outre donné lieu à l’adoption de trois autres recommandations ayant pour objet le soutien à la Déclaration sur les droits et les responsabilités des Athlètes (7), la mise en place réclamée d’un Programme d’athlètes-ambassadeurs pour promouvoir les valeurs du sport (8), et enfin le soutien renforcé à l’engagement des athlètes et à leur intégration au vaste réseau olympique (9).

Session d’échanges lors de la 9ème édition du Forum International des Athlètes, le 14 avril 2019 à Lausanne (Crédits – CIO)

La santé des athlètes a aussi été au centre des discussions entre les divers représentants présents cette semaine à Lausanne.

Deux recommandations ont d’ailleurs été adoptées, portant d’une part sur la nécessité de renforcer la protection des athlètes intègres (5) par une lutte contre le dopage accrue, et d’autre part sur le suivi du bien-être et de la santé mentale des athlètes (6).

(Crédits – CIO)

Autre élément marquant des discussions, et non des moindres, le soutien financier et logistique dont peuvent bénéficier les acteurs du Mouvement Olympique.

A ce sujet, la tenue du Forum International des Athlètes a coïncidé avec la publication de données chiffrées concernant la redistribution des revenus olympiques. Le CIO contribue en effet massivement au financement d’opérations pour permettre un développement adéquat du sport, des athlètes et des politiques de lutte contre le dopage.

Ainsi, 90% des revenus olympiques sont redistribués chaque année. Au titre de la Solidarité Olympique par exemple, cela représente plus de 500 millions de dollars (442,4 millions d’euros) sur la période 2017-2020 dans le cadre de programmes mondiaux et continentaux dédiés au développement des athlètes et à la formation des entraîneurs.

Des bourses olympiques sont par ailleurs allouées pour soutenir là-encore les athlètes, avec une contribution financière mensuelle et des indemnités de voyage. Grâce à ces programmes d’assistance, quelques 20 000 athlètes ont pu être soutenus dans l’optique des Jeux de Rio 2016, avec en particulier, 815 boursiers olympiques issus de 171 CNO et 22 sports. Grâce à ces programmes toujours, lesdits boursiers ont remporté un total de 101 médailles, dont 33 titres. Autre satisfaction pour le CIO et les acteurs du Mouvement sportif, deux CNO ont à cette occasion pu décrocher leur première médaille olympique et deux CNO ont glané leur première médaille d’or.

La contribution financière du CIO s’illustre aussi dans le cadre d’un soutien appuyé à l’égard des FI et des organisateurs des Jeux. Cette manne importante représentait ainsi 1,531 milliard de dollars (1,354 milliard d’euros) dans le cadre des préparatifs des Jeux de Rio 2016 et 887 millions de dollars (784,8 millions d’euros) pour ceux de PyeongChang 2018. Les prochaines éditions olympiques recevront une somme encore plus importante, le CIO ayant convenu d’un effort supplémentaire sur les échéances futures (Tokyo 2020, Pékin 2022, Paris 2024, Los Angeles 2028).

Si la consolidation du modèle de financement solidaire (2) a été largement évoquée, le Forum International des Athlètes a également conduit à l’adoption d’une recommandation (3) portant sur le soutien direct aux Commissions des Athlètes des CNO. Concrètement, il a été proposé – avec le soutien notable du Président du CIO, Thomas Bach – que des subventions annuelles de 10 000 dollars au maximum par Commission soit allouées par le CIO (8 850 euros), ce qui représenterait par Olympiade, un effort financier de 10 millions de dollars (8,849 millions d’euros).

9ème édition du Forum International des Athlètes, au SwissTech Convention Center de Lausanne, le 13 avril 2019 (Crédits – CIO)

Au-delà de la seule carrière sportive des athlètes, le Mouvement Olympique s’est aussi penché sur la reconversion de ces derniers et l’apport d’une aide à la transition de carrière (4).

Un nouveau projet dénommé Athlete365 Business Accelerator a été lancé à ce sujet afin d’accompagner les athlètes menant une double carrière ou en phase de reconversion. Cela leur permet, en plus des actions instaurées dans le cadre de la Solidarité Olympique, de recevoir une assistance et des conseils d’experts.

Tony Estanguet, Président du Comité d’Organisation de Paris 2024, lors de la 9ème édition du Forum International des Athlètes, le 14 avril 2019 (Crédits – CIO)

En marge des échanges ayant abouti à l’adoption des recommandations exposées précédemment, les organisateurs des prochaines éditions des Jeux ont profité de ce rassemblement pour discuter de la nécessité d’associer les athlètes aux préparatifs.

Paris 2024 avait ainsi dépêché plusieurs sportifs-ambassadeurs de son projet – parmi lesquels Martin Fourcade et Brice Guyart – pour rencontrer d’autres athlètes et échanger sur l’expérience olympique et paralympique, notamment dans le cadre de ce qui sera le futur Village des Athlètes. Conformément à la promesse de candidature, le projet tricolore veut accorder une place prépondérante aux sportifs en leur donnant la parole pour conduire des actions concrètes et leur permettre, le cas échéant, de vivre une expérience unique lors de leur séjour olympique et paralympique à Paris.

Dans une vidéo publiée ce dimanche sur les réseaux sociaux, Paris 2024 – par l’intermédiaire de Martin Fourcade dans une captation vidéo – est revenu sur les échanges menés cette semaine :

Nous avons pu présenter le projet de Paris 2024 aux athlètes du monde entier.

Nous n’avons eu que des retours positifs.

Nous avons pu aussi échanger sur leurs besoins spécifiques sur le Village. Cela a été très enrichissant et nous sommes très contents des retours et de l’expérience de ce week-end.

Janet Evans et Lenny Abbey, respectivement en charge des relations avec les athlètes et des relations avec les Comités Nationaux Olympiques et Paralympiques au sein du Comité d’Organisation de Los Angeles 2028 (Crédits – Janet Evans / Compte officiel Twitter)

Los Angeles 2028 avait également fait le déplacement, avec en particulier la venue de Lenny Abbey, Directeur des relations de LA 2028 avec les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et Paralympiques (CNP), et de Janet Evans, l’ancienne nageuse étant en charge des relations avec les athlètes.

A l’instar de ses homologues parisiens, Janet Evans a aussi utilisé les réseaux sociaux. Elle a ainsi profité de l’occasion pour saluer le plein engagement du CIO vis-à-vis des sportifs :

Notre équipe de LA 2028 vient de passer deux jours au Forum International des Athlètes à Lausanne.

Merci au CIO de continuer à placer les athlètes au coeur du Mouvement Olympique.

Subtilement, ce message publié sur Twitter et sur Instagram, a permis au Maire de Los Angeles, Eric Garcetti, – absent de l’événement – d’évoquer le « bon vieux temps », en référence aux déplacements internationaux réguliers effectués durant la phase de candidature de la ville à l’organisation des Jeux, des déplacements qui avaient notamment amené Eric Garcetti au SwissTech Convention Center, le lieu-même où s’est déroulé le Forum International des Athlètes.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.