JO 2026 : Le rendez-vous capital de l’Assemblée Générale de l’ANOC

Moins de deux mois après leur désignation en qualité de Villes Candidates à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2026, Milan / Cortina d’Ampezzo (Italie) et Stockholm (Suède) ont rendez-vous avec les acteurs de la Famille Olympique.

Cette semaine, les deux Villes Candidates effectueront en effet leur première sortie officielle à l’échelle internationale.

A l’occasion de l’Assemblée Générale de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ANOC) qui se réunit les 28 et 29 novembre à Tokyo (Japon), les deux cités pourront ainsi se présenter face aux représentants de 206 Comités et face à 1 400 délégués du Mouvement Olympique (Comité International Olympique, Comité International Paralympique, Fédérations Internationales, Comités d’Organisation des Jeux, etc).

(Crédits – Grand Prince Hotel New Takanawa Pamir Convention Center)

Ce rendez-vous capital constitue pour chacune des deux Villes Candidates une occasion unique pour dialoguer et pour exposer leur concept respectif des Jeux de 2026. Cela constituera une étape supplémentaire dans le processus de candidature mis en place par le CIO, un processus qui sera ensuite marqué par la période d’évaluation des deux prétendantes au cours du premier trimestre 2019, puis par l’élection de la Ville Hôte des Jeux en juin de la même année.

Avec ce déplacement au-delà de leurs frontières, les leaders de Milan / Cortina et de Stockholm auront aussi l’occasion de lever les doutes sur la capacité des villes à porter un projet solide et durable et ce, quelques jours à peine après le retrait de Calgary (Canada) de la course aux Jeux et l’indéniable désintérêt – ou désamour – enregistré une fois encore par le Comité International Olympique (CIO).

Le rôle des conseillers et lobbyistes des Villes Candidates sera aussi un élément d’intérêt lors du rendez-vous nippon.

Terrence Burns fera d’ailleurs le déplacement pour appuyer les arguments et le projet de Stockholm 2026. Celui qui fut l’un des conseillers de la candidature de Los Angeles 2028 devrait à cette occasion mettre à profit sa riche expérience et sa parfaite maitrise des rouages olympiques pour accompagner la montée en puissance de la capitale suédoise.

Chaque parole sera donc scrutée et chaque mouvement sera interprété.

Outre le dialogue à venir avec les représentants des Comités Nationaux Olympiques, les deux candidatures auront à cœur de discuter avec les membres du CIO qui seront sans nul doute nombreux à faire le voyage jusqu’à Tokyo, l’Assemblée Générale de l’ANOC étant un moment essentiel de l’activité annuelle du Mouvement Olympique.

En novembre 2016, environ quarante membres du CIO avaient par exemple rejoint Doha (Qatar) pour assister à l’Assemblée Générale et à la présentation à la tribune des trois Villes Candidates alors engagées dans la course aux Jeux d’été de 2024 ; Paris (France), Los Angeles (États-Unis) et Budapest (Hongrie).

Ce premier rendez-vous d’importance avait véritablement lancé la campagne entre les trois prétendantes qui, chacune à leur manière, avaient développé leur vision des Jeux avec émotion et conviction. Quelques mois plus tard cependant, le retrait de Budapest avait précipité la mise en œuvre de discussions entre les deux survivantes et le CIO, discussions qui avaient in fine conduit l’institution olympique à acter le principe d’une double attribution des Jeux de 2024 et de 2028.

(Crédits – Grand Prince Hotel New Takanawa Pamir Convention Center)

A Tokyo, les Villes Candidates aux Jeux d’hiver de 2026 ne seront pas seules en piste.

Les deux délégations seront en effet accompagnées par les Comités d’Organisation des futures éditions des Jeux d’hiver (Pékin 2022) et d’été (Paris 2024, Los Angeles 2028) et par les représentants des prochaines échéances des Jeux Olympiques de la Jeunesse (Lausanne 2020, Dakar 2022).

Le rendez-vous nippon sera par ailleurs ponctué par des réunions des Commissions et du Conseil exécutif de l’ANOC (26 et 27 novembre), mais aussi par des visites de terrain (30 novembre) qui seront supervisées par le Comité d’Organisation de Tokyo 2020. Par ces visites, ce dernier voudra immanquablement démontrer les progrès réalisés au cours des derniers mois dans les préparatifs d’accueil des prochains Jeux d’été.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.