Rio 2016 : Début des travaux du Parc Olympique de Deodoro

Le deuxième plus grand centre de compétitions des Jeux Olympiques de Rio va enfin commencer à sortir de terre.

En effet, les travaux du Parc Olympique de Deodoro ont débuté il y a quelques jours, et permettront d’édifier neuf sites sportifs, capables d’accueillir onze sports olympiques et quatre paralympiques.

Parc Olympique de Deodoro - cartes des sites

Sur les neufs installations prévues pour accueillir les prochains JO d’été, trois sont d’ores et déjà existantes et ne nécessiteront que des aménagements mineurs : le Centre National de Tir, le Centre National Équestre et le Centre Aquatique du pentathlon moderne.

Quatre sites permanents seront par ailleurs construits, à savoir l’Arena de Deodoro, le Centre Olympique de hockey-sur-gazon, le Centre Olympique de BMX et le Stade Olympique de slalom.

Enfin, deux installations temporaires seront aménagées dans le cadre du Parc Olympique : l’Arena de rugby et le Parc Olympique de Mountain Bike.

Pour le Président du Comité d’Organisation de Rio 2016, Carlos Nuzman, « c’est un jour très important.

Le Comité est très fier d’assister au début des travaux du Parc Olympique de Deodoro.

Cela renforce l’héritage important légué par les Jeux Panaméricains de 2007 ainsi que la confiance dans le succès des Jeux de Rio 2016.

Le Brésil a aujourd’hui une image très positive grâce à la Coupe du Monde de football et je suis certain que cette image ne changera pas avec les Jeux ».

Parc Olympique de Deodoro - chantier

D’un coût global de 804,2 millions R$ (soit 260,15 millions €), le Parc de Deodoro doit être achevé dans le courant du premier semestre 2016.

A un peu plus de deux ans de l’ouverture des JO 2016, les défis restent immenses pour les autorités brésiliennes.

A l’heure actuelle, seuls 38% des sites sont achevés.

Illustrations : Crédits – Rio 2016 / Patricia da Matta et Alex Ferro